jeudi 24 février 2011

La Mateille Topo / Explo suite

 

Dimanche 20 Février 2011

En complément de l’article de Sylvain.

En fait je voulais juste publier les photos mais je ne peux m’empêcher de rajouter quelques commentaires.

Coté “topo”, Sylvain, en initiation n’a pas réussi à lire le suunto (il visait dans l’alu) et Henri à décidé que le décamètre était plus fiable que le lasermètre. Ils ont donc commencé cette topo au décamètre et au sextant… Gageons que le dessin sera réalisé à la plume d’oie sur parchemin !

Toujours dans la rubrique “nostalgie” l’internaute attentif remarquera le petit objet jaune sur la poitrine d’Alain : un jumar modèle 1970 qu’il a reçu pour sa première communion !

A ce train là, pour la  journée “perfectionnement technique” Henri initiera au maniement de l’escarpolette et Nicolas à la remontée avec la corde à noeud…

Coté “explo” tout s’est bien passé en dehors de l’absence de suite intéressante.

Coté “classique” nous voila partis avec 2 cordes pour 3 puits. Avant d’atteindre ceux-ci (magnifiques au demeurant) nous passons en oppo un méandre bien visqueux. Pour équiper en vire il y a un amarrage tous les mètres, mais nous n’avons pas de corde. C’est pas bien dur, mais à la moindre glissade je me retrouverais 10 mètres plus bas… Je commence à gueuler et Sylvain consent à équiper le passage le plus large avec une vieille corde de désob… Ca me rassure…

Sylvain à raconté la suite dans son article.

Ci dessous vous retrouverez : la coulée blanche découverte en 1°; le Bugarach et son pâtre au long bâton, Sylvain passant les clôtures en fosbury (la prochaine fois il le fera avec tout le matos) et Henri en mauvais état (conséquences de l’initiation de Patrick à la topo ?)

 

3 commentaires:

laurent a dit…

Sûr, vu comme ça, on imagine mieux les différentes scènes de la sortie !

Anonyme a dit…

Le modernisme du matériel utilisé a été voulu en adéquation avec l'âge des participants.

La prochaine fois, Jean-Marie, tu mettra ta canne perpendiculaire pour passer les méandres en oppo...

patrick a dit…

Etat de Henri après l'initiation topo...
Je ne me doutais pas de l'effet que je produisais. Impressionnant. Mais maintenant, ça va être difficile de trouver des partenaires...