jeudi 24 février 2011

Green Day

Grosse intuition ce matin au réveil après avoir fait du calcul mental une partie de la nuit. Je devais faire la tournée des sources en fin d'aprem mais je ne tiens plus, je démarre la voiture et monte direction Camps sur Agly.
Premier arrêt au pont de Camps et je n'en crois pas mes yeux : la rivière est déjà toute verte !!!
La fluo est dehors...mais par où est elle arrivée ?
Départ en trombe vers la source de la Pause et là bas...rien...une eau cristalline. Nos espoirs les plus osés seraient ils déjà vérifiés ?
Direction source de l'Agly, descente au pas de course et décharge d'adrénaline : la source est verte, le message est clair : trou de la Pause branché sur le collecteur, transfert hyper rapide, qq heures ont suffi pour faire la distance malgré le faible débit d'injection.
En plus du plaisir enfantin de voir la fluo, c'est une satisfaction personnelle de voir la réalité correspondre aux théories sur ce karst et son bassin versant hypothétique que j'avais publié il y a pile poil 20 ans dans le cadre des "projets jeunes".
Il faut maintenant aller voir plus bas : on dirait que c'est déjà la fin du passage du colorant à la source.
la coloration verte est détectable à l'oeil nu en contrebas de la source
Jusqu'où la fluo s'est elle propagée ? Je repars direction les gorges de Galamus.
Je ne suis pas au bout de mes émotions; arrivé sur place, des gens discutent et s'interrogent en regardant la rivière. Je m'arrête : c'est super vert....
La preuve par l'image :
au début du canyon de Galamus

de mieux en mieux


baignade radioactive



le coin que l'on connaît tous




On a coloré tout le canyon débitant son mètre cube par seconde avec 5OOg de fluo à peine, c'est visible jusqu'à Saint Paul de Fenouillet à 11h du mat (je ne suis pas allé plus bas).
Un traçage peu discret donc mais qui deviendra certainement une référence en terme de rapidité. Il faut maintenant attendre les résultats du fluorimètre dans qq jours pour savoir plus précisément la vitesse de transit dans le karst.
D'ores et déjà, l'enjeu du prochain camp d'été est tout trouvé : on a le trou, le zef et la certitude d'une connexion avec la rivière souterraine la plus rapide du département.



13 commentaires:

Stoche a dit…

Fabuleux ! J'aurai jamais imaginer une telle rapidité étant donné l'endroit où on a injecté le colorant. Et vert jusqu'à Galamus ! En plaisantant, on avait envie d'aller voir de suite, en attendant jusqu'au soir on l'aurait peut être vu sortir. Ca veut dire qu'il n'y a aucune zone noyée et que le transfert est direct. Ca veut dire aussi qu'aux Bailleurs surtout et dans une moindre mesure à Bouisse il y a des réseaux noyés beaucoup plus important. Troisième succès, et beaucoup d'enseignements et d'espoir pour de belles découvertes.

laurent a dit…

Bon, je révise ma position; si on met un kilo à Rouairoux, les habitants du Val de Dagne vont pisser vert qq jours et ça va faire désordre !
Même 500g si le transit est rapide...
Faudra doser au plus fin

masdan a dit…

Sauf qu'il ne faudra pas oublier de sur-doser la solution alcoolique(de potasse?)
Vous colorez quando le cinquantenaire?
J'ai commenté sur le blog du scm-->remember:tu avais trouvé un trou,environ 300m au dessus du captage de Fourtou qui se trouve(?)au dessus de la source de l'aggly...

Stoche a dit…

Les quantités de traceur sont difficiles à estimer. Néanmoins, il faut tenir compte de plusieurs facteurs pour Lacamp. La présence de beaucoup d'argile qui va adsorber une partie de la fluo. La présence de gros siphons en aval, ceux déjà plongés représentent déjà un volume de plusieurs milliers de m3 et il doit y en avoir d'autres. Enfin une tentative de traçage avait eu lieu dans les années 60 à Rouairoux et rien n'était sorti pourtant ils avaient du mettre le paquet ! Mais pour être sur que rien ne se voit il faudra sans doute mettre moins d'un kilo.

Unknown a dit…

C'est peut être judicieux de prévenir la mairie afin qu'il n'y ait pas une trop grande panique si jamais ca se voit.
Karel

laurent a dit…

Pour Masdan, il y a effectivement deux trous qui peuvent correspondre à ce que tu dis : le premier est bien au dessus du captage de Fourtou, en plein urgonien et sur le bassin versant de cette source (en fait la source de l'Orbieu). Je ne l'ai jamais attaqué car peu d'air mais à revoir en plein été.
Le deuxième, toujours dans l'urgonien, est plus intéressant car à cheval entre les deux bassins versants présumés source de l'Agly-source de l'Orbieu qui sont peut-être interconnectés (ça laisserait rêveur). Il est dans la même vallée sèche que le trou de la Pause mais 700m en amont environ.
Desente à -10 environ puis trou souffleur (modéré) gros comme un poing, pleine roche avec gros écho devant (cloche?). Abandonné car j'étais seul. Ca reste un objectif secondaire au moins pour l'instant.
Concernant Rouairoux ou le cinquantenaire, on peut envisager ça fin de semaine prochaine ou début de suivante selon les dispos de chacun (Stoche ?); de la pluie étant annoncée pour ce WE

Stoche a dit…

Pour lacamp pas avant le we prochain, je vais essayer d'avoir un autre colorant d'ici là pour tracer les 2 s'il y a assez d'eau à Rouairoux. S'il repleut tant mieux.
Faites de beaux rêves !

masdan a dit…

Je voudrais bien venir...
Pour la coloration,avertir le village,j'ai souvenir d'un certain pompage qui n'avait que désamorcé le captage,mais ,au lever du jour!!!Grand branle bas de combat le boulanger était là ainsi que plusieurs personnes des villages environnants.....et j'étais tout seul....
Ps:recherche 1 ou 2 personnes la semaine prochaine pour finir de ré-ouvrir les BORIES

laurent a dit…

En cas d'officialisation, la logique administrative et sa lourdeur ne sera sûrement pas la même logique que celle des fenêtres météo.
Je ne savais pas qu'il y avait eu tentative dans les années 60, peut être que les conditions étaient mauvaises.
Je préférerais qu'on ajuste au mieux les quantités (on en discutera avant) pour que ça ne se voie pas. L'appareil est extrêmement sensible (d'ailleurs on ne dilue plus la fluo avec l'ammoniaque, on l'utilise telle quelle).

masdan a dit…

''Desente à -10 environ puis trou souffleur (modéré) gros comme un poing, pleine roche avec gros écho devant (cloche?''
Interressant...
Ps:dans les années 60,je n' avais que 8 ans.....
Je viens d'acheter un petit scanner pour diapos et négatifs,j'ai photos.......

laurent a dit…

J'ai repointé le trou en question sur la carte:
il est 900m au nord -est du trou de la Pause, même vallée, cote 850.
Ca fait pas mal de place entre les deux rien que sur l'amont du réseau !
A revisiter si un jour on est trop nombreux...

Le Long a dit…

Trop nombreux !? Moi j'ai jamais vu.
En tous cas je suis motivé pour ce week-end à la Pause. Je suis en cours de négociation...
Je te tiens au jus rapidement. Pour la gègène, je devrait avoir une solution (plus efficace que l'ESR !!).
A bientôt dans cette belle rivière !!!

masdan a dit…

Moi,finalement je m'en fou:demain première dans le Minervois......