lundi 14 juin 2021

Fourmilière dans le réseau

Dimanche 13 juin 2021

Vieux Lion/Chandelier

Participants : JLuc, Henri, Max, Béranger, Lucas, Louisa, Dom, Denis, Laurent

TPST : 8h


Du monde un peu partout dans le trou ce dimanche et une moyenne d'âge en forte baisse.

On commence par changer les cordes du Vieux Lion qui sont trop fines pour rester en fixe. C'est Louisa qui s'y colle sous l'oeil de Lucas et de Dom.

Ensuite séparation du groupe. Denis secondé par Dom s'attaque à une escalade ventilée repérée la fois précédente à moins de 100m du boyau du Vent.
Le gros de l'équipe part au siphon fossile du cours principal pour continuer la désobstruction. Lucas et Louisa en profitent pour aller visiter l'aval mais malheureusement ils louperont le passage accédant au réseau III.

Pour ma part je poursuis l'élimination des voûtes basses pour garantir un accès hors crue toute l'année.

Côté escalade, Denis monte de 13m et la suite est un laminoir remontant sur joint de strate, trop étroit pour continuer facilement. Il s'agit d'un affluent de plus, non prioritaire. Un point d'interrogation levé.

Dans les voûtes, la calibration du premier passage, long de 6m, est terminée. On passe à présent à deux de front à quatre pattes. Il reste à faire l'équivalent en travail dans le deuxième passage lors des prochaines séances.

Dans le grand siphon, un nouveau mètre a pu être gagné et la voûte continue à plonger à 25° environ, sous les sédiments meubles. Dans un deuxième temps, l'équipe s'est attaquée à un petit annexe au siphon, repéré la fois précédente avec Boris. Mais les morphologies laissent peu d'espoir de passer plus facilement par là. C'est une zone hors flux avec sédiments plus argileux et traces de lessivage dans les argiles.
En revanche au dessus il y a un petit conduit remontant impénétrable et pleine roche qui, grâce à la chaleur extérieure du jour, laisse filtrer un courant d'air qui doit probablement shunter le siphon (indétectable la fois précédente). Trop petit pour tenter une désob par là alors que le siphon fait dans les dix mètres de large, mais signe encourageant. A suivre donc...

Secteur du siphon fossile

Au retour, Denis revisite un bel affluent (?) qui démarre dans les hauteurs de la galerie et trouve une suite en face d'une grande cheminée, sous une coulée. Un passage ponctuel à ouvrir et c'est pénétrable ensuite. Un point d'interrogation en plus.

A noter également que dans le méandre inférieur (dans lequel on ne passe plus), on a retrouvé la fois précédente des vasques encore toutes rouges de sulforhodamine piégée là lors du traçage de février. La perte du Sarrat de l'Etreuil débordait légèrement dans le thalweg sous-jacent à l'époque et cette eau s'est donc retrouvée dans le Chandelier, en arrivant par des cheminées qui correspondent à des zones de pertes temporaires en surface. Quant on sait que ce traçage est ressorti à la source du Blau à plus de 400 m/h de vitesse linéaire, on ne peut qu'imaginer à quel point le cours du Blau est proche du secteur dans lequel nous travaillons actuellement...

 

lundi 7 juin 2021

Exercice secours au Cimetière

Dimanche 06 juin 2021

Grotte du Cimetière

Participants : SCA : Jean-Luc, Denis           SCM : Guillaume T et Annick

                      SSP : Nadège, Viviane, Léa, Barbara, Océane, Guillaume Z.,Lionel, Papy (ça commence à être un club de filles !! ;)

Mise en place de 2 ateliers : Viviane, les filles, Guillaume et Jean-Luc équipent un puits du fond avec sortie étroite et délicate.

Avec Guillaume T et Lionel, j'équipe la  suite de l'arche escaladée par Etienne : une jolie traversée au-dessus de gros surplombs. On plante 5 spits à la main.

Repas grillade et rigolade chez les Marty, c'est dur de s'y remettre...

L'après-midi, Papy franchit les ateliers dans sa civière plutôt sereinement. 1er atelier très bien tricoté.

2è atelier : Barbara, Océane et Annick viennent en renfort, et il faut bien être 6.  Papy monte au plafond (avec Barbara et moi) , puis main courante (Océane et Lionel), et enfin tyrolienne (Annick et Guillaume). Un atelier bien physique.


 

Papy dans la traversée au plafond

Déséquipement puis débriefing positif vers 18h30.  TPST : 5h 30

Compte rendu détaillé et toutes les photos de Nadège sur le blog de la SSP :

https://sspeleo.blogspot.com/

dépollution grotte de gazel

samedi 5 juin

participants SCA :Denis, Sophie ,Jean luc , Julie,Henri,Cathy ,Alain,dom ,plus deux anciens du SCA Alain F et Vero

Opération menée par le CDS  11 de dépollution de la grotte de gazel à Salleles cabardes.

Coïncidence de calendrier , c était la journée de l environnement.

Nous étions une trentaine avec les collègues , de la MJC,SSP ,SCM pour cette action, petite visite et explication par les archeos et le depollution commence .

Vite fait et bien fait , tout se passe sur la matinée.

Nous nous retrouvons pour le repas à la salle des fêtes, grillades ,apero.

L après midi ,des speleos font une visite de la cavité pendant que Denis Sophie jean luc Julie et moi faisons une petite randonnée au soleil sur les hauteurs de Salleles et cela finira à la piscine de Cathy ....

Une très sympathique journée associant spéléo et début d été.

Un grand merci à Monsieur le maire de Salleles pour son accueil.


 

dimanche 6 juin 2021

Opération CDS du 5/06 à la grotte de Gazel, Sallèles.


Dimanche 6 Juin 2021: vestiaire nous revoilà.Huitième séance.

On prend les mèmes et l'on recommence, c'est à dire moi même, Daniel M et Daniel C.

Entre 9H et 16 H environ. Ou l'on ne prend pas vraiment le temps d'une pause. Les "pailles"(une dizaine de "tirs") nous posent souvent soucis, essentiellement à cause de la configuration en blocs coincés, ou l'on a vite fait de traverser avec la mèche....Cette technique est bien si ce n'est que des déchets plastiques jonchent les lieux après chaque salve, et qu'elle ne nous laisse jamais le temps de souffler. A cause évidemment aussi de la grande ventilation qui évacue à vitesse grand V les fumées. En fin de séance, s'en ai finis des positions de contorsionniste au fond et surtout l'on localise la suite coté droit vers le bas.

Donc pas de perspectives évidentes, mais des indices encourageants. Triste quand mème que nous n'ayons pas ne serais que ponctuellement des "moyens plus lourds" pour un objectif qui est totalement un objectif CLUB! Avancée de 50 cms. J’oubliai: ne pas réutiliser du papier d'alu ayant contenu du...poisson! L'on se croirait sur un bateau de pêche de la cote bretonne dans les années 70 pendant le largage de la "rogue"(appâts a poisson qui fouette grave!). TPST+TPES:7H.

De passage à la base pour contrôler la validité de ma nouvelle clef de local matos, je ne peux que constater la quantité importante de véhicules aux alentours. L'équipe Jean marie probablement en explo au "mystère". C'est le mot, car....mystère nous n'en avons jamais été prévenu!!!!

L'individualisme et le manque de respect sont deux maladies qui vont nous ronger de l'interrieur....