mercredi 22 mai 2019

Interclub initiation à la Courounelle

Dimanche 19 mai 2019

Participants :
    MJCN: François, Nadège, Franck, Clément, Lou-Eva
    SCA: Elodie, Sebastien, Dominique, Steve
    AMES: Laurent, Isabelle, Paul

TPST : 2h le samedi, 4h le dimanche

Après un repérage de la cavité le samedi et une soirée fort sympathique chez Isabelle et Laurent, nous voici 12 au rendez-vous le dimanche matin. 2 lignes sont équipées par Elodie et Steve dans le puits d'entrée, l'une plein vide, l'autre contre paroi. Une fois tout le monde en bas visite du réseau aval, les plus courageux tenteront la baignade... 

Retour au soleil pour le repas de midi. Ensuite redescente du puits d'entrée, certains fouinent la partie amont, d'autres équipent le réseau supérieur (Franck, +1 pour le pas d'escalade). Retour sur les cordes. Steve, Lou-Eva et Clément révisent les conversions. Seb pose un poulie-bloc et fait remonter Steve. Elodie déséquipe.

ça balance...

Superbe sortie d'initiation interclub. Bonne ambiance, site idéal... Vivement la prochaine !

=> voir également le compte-rendu de la MJC Narbonne

dimanche 19 mai 2019



Complément photos...
De gauche à droite: Dominique, Laurent, Adrien.

Travaux forcés séance n°4

Samedi 18 Mai 2019
Aplomb cheminée du vieux corbeau
Participants : Denis, Dom, Henri, Daniel, Jean-Luc, Adrien, Etienne, Laurent
TPST : 9h


Et une de plus, avec à nouveau une grosse équipe (mention spéciale à un renfort de la SSAPO venu pour l'occasion...du Gers !) et toujours autant d'ardeur au boulot. Certains font même des statistiques et des moyennes avec une nouvelle unité : la gamatte/heure.
Vitesse mesurée dans la matinée : 72 gam/h avec une vitesse de pointe de 90 gam/h

De plus en plus bas
Le bas de la cavité a tendance à se rétrécir à présent et le bouchon est plus constitué de cailloutis avec de moins en moins de terre. La suite semble être une faille oblique, mais en fin de journée un petit chenal de voûte apparaît latéralement en face de la cannelure principale. A noter quelques petits galets roulés dans le remplissage qui montrent que la cavité a certainement fonctionné en perte à une époque. Mention spéciale pour un galet de gneiss assez gros arrivé là on ne sait comment.
A suivre en espérant la fin prochaine du bouchon sédimentaire.

La perte active sous les Salamandres s'est remise à couler faiblement (0,5 l/sec)

mercredi 15 mai 2019

Rectifications entre III et IV

Mardi 14 Mai 2019
Trou du Chandelier
Participants : Olivier, Murielle, Caroline, Aurélien, Boris, Laurent
TPST : 9h30

Les pompiers du Grimp sont en entrainement toute la semaine sur le plateau de Sault et étaient désireux de se frotter au Chandelier, tout en proposant leur participation aux travaux.
Une telle proposition ne se refusant pas, un premier groupe était constitué mardi pour aller au fond du III. Objectif : calibrer le premier passage menant au réseau IV.

Entrée un peu avant 10h avec un courant d'air presque nul. Progression à un bon rythme, quelques passages obligent encore à se mouiller un peu au dessus des genoux. La saison intermédiaire est la moins favorable : plus assez d'eau pour nager mais encore trop pour que le sol ait pu sécher comme c'était le cas lors de la première en Août 2017. Ca gadouille donc pas mal dans certaines portions.

Repas dans la zone sèche du III puis début des hostilités avec gros perfo et mèche de 12 pour ébranler la calcite omniprésente dans le fameux passage.
Trois salves de 4 trous plus tard, le laminoir est transformé en passage que l'on peut franchir accroupi. La vasque est comblée avec les remblais et il sera possible de vidanger le reste en creusant un petit chenal à la piquette vers un point bas bien placé. Mission accomplie en un temps record et un verrou psychologique de moins en direction de la suite.
Le courant d'air était fort durant toute l'après-midi, signe d'une météo clémente à l'extérieur.

Retour en 3h30. L'équilibre étant moins efficace à la fin de cette expédition, Caroline disparaitra (temporairement) dans une vasque piégeuse. Ce n'est pas la première personne à y gouter et ce ne sera certainement pas la dernière.
Un deuxième groupe sera guidé par Jean-Luc ce mercredi.

dimanche 12 mai 2019

Désobstruction puissance 2

Dimanche 12 Mai 2019
Aplomb cheminée du vieux corbeau
Participants : Denis, Henri, Jean-Pierre, Daniel, Dom, Jean-Luc, Laurent
TPST : 7h30

Belle montée en puissance ce Dimanche avec pas moins de 7 personnes à la manoeuvre.
On s'est bien outillés depuis la dernière fois : tripode, poulie anti-retour (celle de la désob du Chandelier), corde de gros diamètre.
Ca a donc envoyé du lourd : avec non pas une, non pas deux, mais bien trois gamattes en rotation permanente.

Essais du tripode
Trois gamattes en même temps ? Y aurait-il un surhomme au fond du trou ?
Non, mais deux équipiers travaillant de front. Un luxe...
La preuve en image :


Bref, une nouvelle journée sportive qui en appelle d'autres, et a permis une avancée supérieure aux deux précédentes qui étaient déjà satisfaisantes. La machine de guerre est en route, une fois de plus...

Divers ossements animaux issus de la fosse. A déterminer et dater

Le tas de gravats augmente, sous la surveillance d'Aza

mercredi 8 mai 2019

Grosse séance de purge

Mercredi 8 Mai 2019
Aplomb cheminée du vieux corbeau
Participants : Henri, Dom, Laurent
TPST : 7H

 Presque tout est dans le titre...
Deuxième séance de vidage de l'ancien aven découvert grâce au report topo. On devait être plus nombreux, mais finalement on s'en est sorti malgré la profondeur qui augmente.
Les proportions restent à peu près les mêmes en descendant, et les preuves démontrant que ce trou était autrefois bien ouvert s'accumulent.
Il y a quelques ossements (ovins ?) qui sont mêlés aux cailloutis anguleux assez typiques des périodes froides. La dernière s'étant terminée il y a 10000 ans environ, ils doivent y être depuis un moment.

On devra probablement tout vider tant que la configuration est verticale. Ca risque de durer, mais de petits vides présents de temps à autre sont là pour nous encourager, d'autant qu'ils sont accompagnés d'un petit courant d'air qui parvient à filtrer on ne sait comment à travers le bouchon.

En fin de journée, nous sommes environ à 4m de profondeur en deux séances.

L'aven réapparait au fur et à mesure de la désobstruction

lundi 6 mai 2019




Un très grand merci de notre partenaire Cousin Trestec pour leur collaboration aux explorations du trou du chandelier.
Des cordes répondant très bien aux exigences du milieu souterrain.(photo paru sur le FB de Cousin Trestec.
https://www.facebook.com/CousinTrestec/photos/a.652859751562435/1193576497490755/?type=3&theater
Et bien sur un grand merci pour notre photographe , Étienne.