mercredi 1 juillet 2015

Dimanche 02 décembre 2013
participants : Alain M., Henri G.
TPST : 3h ; 30 m de première / Libellé : nom de la cavité et massif
Trou des Mouches
Dimanche 27 juin 2015
          Ce chaud dimanche matin, direction le Plo de la Bonnette. Suite aux prospections de Daniel Constant, et la découverte d’un trou aspirant, nous voici, accompagnés de Daniel Mas en train de batailler dans d’épais "bartas". Le trou a déjà fait l’objet d’une première sortie désob, mais il reste beaucoup de travail à faire. Il est situé dans un secteur intéressant. Il est dans le prolongement de la bande calcaire de la Gaougne. Il y a en outre un dénivelé potentiel de prés de 250m avec Bibaud et la rivière Argent Double. Nous allons pendant prés de trois heures extraire terre et blocs dans ce qui semble être une diaclase plongeante entre deux couches de roche calcaire dolomitique. Au début, l’aspiration semble importante mais au fur et à mesure du déblaiement et du colmatage de la suite, il s’amenuise. Par contre, un autre trou, situé une dizaine de mètres au dessus et désobé il y a quelques années sur une dizaine de mètres de profondeur par Daniel Mas et André Capdeville a redoublé d’intensité à l’aspiration. Est-ce le bouchage de notre trou ou bien la chaleur grandissante de fin de matinée ? Il sera intéressant d’y jeter un œil lors de la prochaine sortie.
           Cette chaleur nous a joué un mauvais tour car nous serons toute la matinée harcelés par les taons. De quoi baptiser ce chantier "le trou des mouches".
 
Le chapeau, indispensable par les temps qui courent

mardi 30 juin 2015

Dimanche 28 Juin 2015: T21...clap de fin?

Avec évidemment la belle équipe de nouveau réunie: Moi-même, Jean Luc, Julie, Denis, Sophie, Dominique, Pierre.
Que du plaisir,que de vivre un chemin....sans penser ou il nous méne? C'est un peu ce qui ce passe ici, puisqu'après plusieurs mois, et une assiduité, qui fait plaisir à voir, nous aboutissons....à une fissure sans air, qui nous laisse nous intoxiquer avec notre propres CO2!???Toutes les désobs.sont ingrates et aléatoires, et encore plus sur le coin de Trassanel! L'équipe qui est novice en désob en Minervois, va l'apprendre là!Moi, ce n'est pas vraiment fait pour me surprendre.Il ne faut pas trop s'étonner que nos "sauts de puce"n'ai pas beaucoup d'incidence sur une géographie souterraine qui à mis des centaines de millénaires....voire d ses millions d'années....pour créer les vides que nous recherchons....mais surtout pour les combler!
Encore, peut être un petit espoir dans le trou très légèrement ventilé dans la cheminée ou nous stockons?Ou comme le fait justement remarquer Dom, ça devrait être la suite logique de ce haut méandre, donc du trou....
Pourtant à ce jour, pour le bouquet final....nous avions mis les moyens: groupe électrogène, grosses lignes et gros marteau-burineur!
Pas de photos....car pas vraiment pris le temps d'en prendre!....
Bien rodée....au remuage de gamate, la belle équipe doit être prête à s'investir dans les chantiers prometteurs de nos chéres Corbières....Je pense évidemment au réseau de Nitable et à ces entrées hautes.
TPST:6H

jeudi 25 juin 2015

Mercredi 24 juin La grotte du Jour de l’An. TPS : 2h30 Petite virée à la grotte du Jour de l’An, située dans le ruisseau d’Ourdivieille, commune de Villeneuve Minervois. La découverte de cette cavité, le 1er janvier 2002, avait été un moment très émouvant. J’étais accompagné de mes deux filles, et l’exploration entreprise le matin s’était terminée à 8h de soir. Dehors il faisait nuit noire et la remontée du ravin avait été la partie la plus périlleuse de l’expédition. La grotte, abandonnée depuis, comporte de beaux volumes, 400m de développé et 32m de dénivelé reconnu. Quelques « jolis tableaux », jamais immortalisés faute de matériel "numérique », ont été le prétexte pour revoir ce lieu chargé de souvenirs. Les traces de nos anciennes allées et venues ont été entièrement effacées par un important passage d’eau. Rien d’étonnant car le trou est situé une quinzaine de mètres sous le lit du ruisseau. Par contre, la beauté des concrétions est amplifiée par la Scurion et a fait resurgir en moi les moments d’émotions qui ont accompagné la première.
La Méduse
Un petit gour
C'est pas du Coquelet !!!

lundi 22 juin 2015

Dimanche 21 Juin 2015: T19 sécurisé.

Avec Marie-Victoire, qui a bien du courage de m'aider a porter une lourde palette à l'entrée sous une chaleur assommante.TPES:1H
Pour une protection certes temporaire et fragile (le bois pourri!).....mais qui nous permettra de garder des bonnes relation avec les propriétaires de chiens!!
Avant.....le Banyuls....
Dom
Sourire ensoleillé...
Samedi 20 Juin 2015: Équipe réduite...qui sort quand même....
Jean Luc

Jackie
La sortie programmée au SP4 est reconduite because l'absence de Denis, Sophie et Pierre qui sont allé s'en mettre plein la vue dans des cavités super concrétionnées du proche Hérault.
reéquipement
Donc, avec Jean Luc, Jackie et Dominique, je pousse la partnerr sur l'embrousaillée crête de Matte Arnaude, ou il faut maintenant vraiment bien connaître la zone....pour retrouver la trappe cachée sous les feuilles!Weekend classique donc pour tout le monde.Jean Luc était déjà venu une fois, mais Domi et Jackie ne connaissaient pas.Bonne occasion pour réparer le mauvais équipement du puits surcreusé, ou la corde avait été tonchée. La perceuse qui a été descendue ne servira pas, et je pose une nouvelle main courante au départ, ce qui est bien plus commode, dans ce ressaut ou beaucoup de gens galéraient...Il manquera un déviateur au sol pour limiter le risque de frottement en plafond.Descente tranquille et peu chargés jusqu'à l'affluent de la cascade (-...?).Qui est vraiment majestueux et....propre que s'en est un plaisir rare par chez nous!Arrêt en haut de la deuxième corde, et repérage de plusieurs escalades, qui n'ont pas du être faites. L'on laisse sur place des bouts de cordes récupérées dans le rééquipement. Domi retrouvé là l'ambiance des grands réseaux des Alpes qu'il connaît bien, et Jackie peu pratiquer la progression variée, ce que l'on n'a pas beaucoup fait en allant souvent au T21!La forte aspiration dans les passages étroits, me laisse a penser que quelque chose a du ce désamorcer du coté du siphon...Le délicieux Banyuls de Jacjie nous récompense de nos efforts à la sortie. L'on a vraiment de beaux trous à coté de chez nous!
TPST:7H50

dimanche 21 juin 2015

Week-end photos vidéos 19 et 20 juin 2015

GROTTE DES ASPERGES OU AVEN DES CROZES

Rédaction de la fiche : Alain Faure
Photos : Olivier Coquelet
On se retrouve tous au refuge La Salle du Spéléo-Club de Béziers dès le vendredi soir pour une première soirée bien alimentée et arrosée.
 
Samedi : TPST : 7 h 
Participants : Denis et Sophie Poitout - Pierre Bonhomme - Christian Ratard - Alain, Solange et Bastien Bondouy - Olivier Coquelet - Alain Faure - Gérard Roque (accompagnateur)
 
Nous entrons tous dès 9 h du matin (environ 20mn de marche d'approche) et de suite dans le bain des étroitures verticales et horizontales, pas toujours très larges et même humides dans le petit actif.
Pendant que l'essentiel des troupes continuent jusqu'à la salle de la Tyrolienne où se trouvent l'essentiel des bouquets d'aragonites bleues (Olivier mitraille), je vais avec Gérard en repérage sur un autre secteur pour demain. Casse-croûte tous ensemble. A l'exception des Bondouy tous vont sous la conduite des Gérard dans le réseau de la Méduse (superbes coulées, gours mais beaucoup de chatières, tout se mérite). Je retourne avec les Bondouy en filmant le cheminement dans des conditions difficiles. Fin d'après-midi et soirée conviviale comme il se doit.
 








 
 
Dimanche : TPST : 7 h
Participants : Denis et Sophie Poitout - Pierre Bonhomme - Alain Bondouy - Olivier Coquelet - Alain Faure
 
On entre dans la cavité à 8 h 30 et nous dirigeons vers le réseau des Cheminots repéré la veille. Montée dans la cheminée étroite du réseau et après une courte progression nous atteignons la fantastique coulée bleue. Concrétions d'aragonites cuivrées ou pures foisonnent.
On se dirige ensuite vers la galerie blanche, le plus beau est atteint après franchissement d'une chatière "pas mal", mais quel bonheur derrière. On s'éclate et en particulier les petits nouveaux, Sophie, Denis, Pierre, ce qui fait plaisir à voir. Fin de we usant sur 2 jours.