lundi 2 mai 2016

Après-midi dans l'Embuc


Samedi 30 avril 2016
Participants :  Dominique, Alexandre, Denis
Trou de l'Embuc


Sortie avec un petit goût d'aventure pour nous puisque nous ne connaissons pas la cavité hormis sa réputation d'être "une  des plus belles". Précieuses infos données par Jean-Luc au téléphone, matériel plus qu'il n'en faut : 3 cordes fines de 40m, 20 mousquetons (il en manque  une  dizaine  dans la descente), 10 spits, et c'est parti.
Le temps de trouver l'entrée (ne pas prendre le chemin ouvert par Henri 50 m avant celui de l'Embuc), de procéder au changement du cadenas grippé, nous entrons à 13h30.

Dans les grandes salles en bas du P30


Alexandre, remontée de 10m



Dominique
 


Aragonites magiques


En haut de la corde, nous retrouvons un fil d'Ariane qui s'arrête sur un balcon, puis plus de traces...
En fait, nous avons raté la galerie qui fait la boucle : nous sommes dans l'ancien passage et équipons une traversée qui atteint le réseau sud. Beau réseau très chaotique, qui nous ramène...au pied de la corde remontée ! Nous le refaisons à l'envers pour déséquiper notre traversée.
Nous suivons alors l'autre fil d'Ariane, pour entamer la boucle. Nous alternons passages étroits et très grande salle. Les concrétions sont magnifiques.


Equilibre sur lame

Nous buttons alors sur un ressaut d'une dizaine de mètres à escalader. Vu l'heure avancée (18h) et ne sachant pas exactement notre position dans la boucle, nous décidons sagement de faire demi-tour. Quelques photos, et nous remontons le puits d'entrée en moins d'une heure (il se laisse mériter avec un kit). Sortie : 19h30.



Oui Henri, on a rajouté un peu de couleur à l'équipement... (2è puits)
TPST: 6h
Infos pratiques : Il manque 6 à 8 mousquetons dans le P30 d'entrée.
                            La nouvelle clé sera chez Alain Marty à partir du 8/05/2016.
 

Dimanche 1 Mai 2016: Fête du travail avec le Corsaire.

Plus d'un mois plus tard, l'on reviens visiter les soutes de notre labyrinthe...
fin de séance
Avec Denis, Jean Marc, Éric, Alexandre, Jean Pierre.
Mais qui ce cache derrière: le Corsaire?
Séance costaud le matin, de déblaiement de gravier, du siphon sec du même nom, jusqu'à la salle du champignon. Tout au fond, il me semble sentir un léger souffle dans l'étroit espace entre remplissage et paroi....Puis l'on ce divise en deux équipes après le casse croûte dehors par un temps de Mois de Novembre...Avec Denis, dans une annexe du réseau Nord, décaissement, et légère avancée dans des failles très bien creusées, mais sans perspectives encourageantes.Une étonnante  plaque de calcaire très fine nous fait bathiser cet endroit: le réseau du masque
the mask...
...  L'autre équipe creuse dans le réseau des racines coté Nord dans un annexe, un passage descendant légèrement ventilé repéré par Jean Pierre au cours de sa topo. Peu emballant là aussi...Mais il faut tenir compte que nous sommes en période de vacuité totale pour le repérage du sef, avec cette météo très fraîche...Un autre passage descendant est aussi revu un peu plus loin dans le réseau des racines.Point positif: nous avons éliminé tous les départs peu intéressants, et la prochaine séance sera consacrée exclusivement au siphon Sud, ou l'on trouve maintenant une très belle terre facile à creuser. Ce passage reviens en direction du ruisseau de Pémol. A priori bon signe. André y ayant trouvé à l'époque un petit départ ventilé....
pas pour tous les gabarits....
TPST total: 7H

lundi 25 avril 2016

déséquipement
la suite du trou?
Spit accrobatique
Steve
Dimanche 24 Avril 2016: Formation à la grotte du Cimetière.

Avec Pierre qui m'aide à l'encadrement, ont répondu présent: Jacques, Steve et Jean Marc.
jacques à l'équipement
Steve n'a jamais fait de technique à par.....la descente à Matte Arnaude jusqu'à - 200. Donc je commence comme d'habitude par les fondamentaux dans le porche. Pendant que Jean Marc commence à équiper un atelier dans le premier diverticule Sud.Puis tout les trois pourrons pratiquer la pose de la corde sur 4 ateliers. Casse croûte frisquet à l'entrée. Puis équipement d'un nouvel atelier dans le deuxième diverticule Sud. Jean Marc y spite, mais c'est Steve qui va nous poser un spit infernal en plafond....Dans l'inférieur, Pierre repère une légère ventilation dans une encoignure inférieure. Puis un étonnant oeuf de poule en décomposition! Mais comment donc à t'il pu arriver là, assez récemment??Une petite désobstruction serait peut être à tenter là...La possibilité d'un inférieur n'est pas à exclure, dans la suite amont logique de Gaubeille....Maintenant tout le monde est prêt pour des trous techniques. TPS

T:7H.

lundi 11 avril 2016

Matte Arnaude, the movie

Plus fort qu'un -2000, plus épique qu'un film américain, voici le compte-rendu en images de la sortie collective du 6 mars à Matte Arnaude :-)


dimanche 10 avril 2016

Dimanche 10 Avril 2016: La magnifique équipe....

Dans la suite de la "belle équipe" de 2015....
Sortie CLUB à notre "temple" Cabrespinien, réseau toujours inégalé 48 ans après sa découverte...
Sur le parking à 9H, je retrouve avec Éric avec qui j'ai covoituré: Bruno, Gilles et Julien, 3 tarnais amis de Alexandre, qui est aussi là, Steve, Jean Etienne, Dominique, Laetitia, Denis, Sophie, Coralie, Jean Marc, Jean Luc, Sébastien, Elodie. Soit....17 personnes en tout!Adhérents ou pas loin de l'être.
Descente à 9H40. En deux groupes au début pour ne pas bouchonner dans l'échafaudage.
Dans la rivière, l'on chemine de nouveaux ensembles, ce qui ne pose aucun problèmes tant ce beaux monde avance bien. Et ce n'est pas souvent le cas ici....Après l'arrêt casse croûte devant le débouché de Matte Arnaude, tout le monde est si frais, que je propose de pousser jusqu'aux rapides. Après les fistulaires, les choses deviennent sérieuses. Même si "l'effet accordéon"joue toujours, surtout avec tout ce monde, les délai d'attente sont très raisonnables...Visite intégrale des "rapides"qui fait monter d'un cran l'émotion, qui était déjà haute dans ce trou exceptionnel....Un très bon débit. Par contre, retour un peu "commando"à cause des impératifs d'horaires d'ouverture de la partie aménagée.
Tout le monde est éreinté en bas de la salle des éboulis, mais avec les yeux brillants.
Et une bonne moitié de l'effectif, est à "classer"chez les jeunes.....Et de ceux qui ont envies de revenir et de vivre cette aventure, qui nous motive toujours autant et après tant d'années!!!Sortie à 17H15.
Les canaux
Coralie et Maxime dans les rapides
TPST: 7H35. Pot de l'amitié au bar de la grotte, ou je déplie religieusement le seul exemplaire consultable à ce jour de la topo. Un scandale audois, qu'il faudra bien un jour prendre à bras le corps au niveau du CDS...Je parle de la récupération de la dernière mouture de cette topo!

mercredi 6 avril 2016

Lundi 4 avril 2016
Grotte de Roubichoux
Participants : Pierre, Jean-Luc.
TPST : 1 H

Etant au Hameau de Roubichoux pour des raisons professionnel Pierre en a profité pour visiter la grotte. Nous avons pu atteindre le point bas de laval sans problème. Pierre a pu écouter le petit écoulement d'eau qui se trouve à quelque mètre du terminus de la de la dernière désob et confirme qu'il y a une nette résonance.

En fin d'hiver et au printemps nous  ne trouvons pas de Co 2 dans la partie aval de la galerie par contre l'été et l'automne le Co2 est bien présent et rend l'aval inaccessible. En période de sécheresse le CO2, qui se trouve piégé par l'eau dans l'argile, doit se libérer.