dimanche 2 août 2020

Avancée non décisive

Dimanche 02 Août 2020
Trou du Vieux Lion
Participants : JLuc, JMichel, Henri, Dom, Denis, Laurent
TPST : 8h30

Journée marathon pour éliminer la fin du diaphragme et tenter d'ouvrir le sommet du ressaut qui nous nargue depuis plusieurs sorties.
Les 5 trous du matin remplissent la première partie de la mission. Stockage loin du chantier, en bas des cordes avec un système de barrage en planches. Personne n'est inactif, la mine tourne à plein régime...
Deuxième perçage cette fois à la verticale et au juger. Tout fonctionne à merveille et on revient rapidement sur les lieux. Un pont de blocs résiduel est évacué, le passage est ouvert.
Le ressaut fait trois mètres. Evidemment une bonne partie des remblais est au fond et c'est assez long à évacuer.
Pas de miracle immédiat, la suite repart en méandre étroit...
Mais pas sur loin, et la résonance est toujours devant. En finissant de déblayer le fond, la vue s'améliore : il y a à peu près deux mètres à ouvrir puis un nouveau ressaut se présente. Au sondage il semble plus large et de même valeur que le précédent. La nouveauté vient du gros "plouf" entendu en bas, son caractéristique d'une belle vasque ou d'un gour assez profond. Avec un peu de bol ce pourrait être l'obstacle qui freine le courant d'air... C'est sans doute aussi l'origine de la résonance.

Nous sommes à présent quasiment à la cote recherchée. Vu les difficultés de stockage et les conditions sèches, la prochaine étape va être de faire la topo du trou et de caler précisément les altitudes du Chandelier et du Vieux Lion, pour avoir une idée la plus réaliste possible de la lacune théorique résiduelle.
En parallèle, une nouvelle tentative de jonction sonore entre les deux cavités, à deux équipes synchronisées, est dans les tuyaux pour la mi-Août. Des informations très attendues dans les prochaines semaines...

Des touristes du Minervois en tong et bermuda, égarés dans les fraiches brumes pyrénéennes...

La suite du méandre en bas du ressaut. La lucarne visible à peu près au centre de la photo donne sur le ressaut suivant.

vendredi 31 juillet 2020

Trassanel II au frais

Jeudi 30 juillet 2020

Trassanel II et II bis

Participants : Valérie, Serge, Jean-Marie, François, Sophie, Denis

Photos de Serge, Valérie et Denis

Sortie de vacances avec mon cousin Jean-Marie d'Amiens, mon frère et 2 amis déjà initiés à Cabrespine.

On entre au frais dans Trassanel II avant midi, choc thermique garanti malgré le temps orageux. La cavité est d'ailleurs assez humide pour la saison.


                            De g. à d. : Sophie, François, Denis, Serge, Valérie, Jean-Marie

                            Descente assurée.



                             Pique-nique sous le Cierge.

                          Silence dans la salle du Diamant, on entend des goutte à goutte.

                                                      Dans le II bis.
                                            Serge apprend à nager.
                                           Gours des cristaux.


                            Retour un peu avant le terminus du II bis.


Sortie vers 17h20. TPST : 5h30.


jeudi 30 juillet 2020

Jeudi 30 Juillet 2020: Au Cœur du Mandala.
Si le centre de l'Aude est le pic de Bugarach.
Accompagnement de deux jeunes amis de Corine, ancienne membre du CLUB:
Romain et Antonin, deux amis qui viennent découvrir la région, 33 et 35 ans.
Après la traditionnelle séance d'initiation basique minimum sur un arbre à l'entrée, qui nous prend quand méme une bonne heure. L'on s'engouffre dans la turbine du Bufo fret. Les 2 copains n'ont jamais fait de spéléo ou très peu. Et il ce débrouillent remarquablement bien. Après le casse croute sous le "grand balcon", Romain suit un moment dans la galerie des grosses piques. Mais fatigué, il préfère nous attendre. Avec Antonin poursuite jusqu'au début de la vallée blanche et dans le cour principal jusqu'au ressaut de la lucarne. Le retour est toujours plus tranquille ici....puisqu'il suffit de descendre!
Félicitation au SCM pour le très beaux panneaux de l'entrée, et le super reéquipement de l'accès aux grosses piques. En ressortant l'on croise Thierry de Sougraigne, ancien membre du CLUB et son fils. Et à l'entrée, 3 "touristes" qui vont faire un petit tour jusqu'à la première corde. TPST:5H.Ce n'est pas la même dehors ou nous accompagne une chaleur de fin du monde.....L'on finis par un sympathique arrêt
au bistrot de Rennes les Bains.Je ne sait pas ce qui ce passe.....je ne peux plus faire des légendes aux photos! Si quelqu'un peut m'expliquer.Dernière photo de g. à d: Romain et Antonin.

mardi 28 juillet 2020

Mardi 28 Juillet 2020 l'après-midi: Loin de ce monde de dingue....
Petit coup de main à Valentine de Chabaneix du plateau de Lacamp. Comme au Mois de Mars.
Sa pompe immergée dans "Coume Belle 2"ne semble plus marcher. Donc, l'on descend voir.
Elle est rassurée par ma présence car elle ne connaissait pas la cavité. Équipée de combi et genouillères, tout ce passe bien. L'on passe au peigne fin le tuyau et la ligne électrique, et ça ne semble pas provenir d'une tonche qu'arait pu provoquer une crue. Arrivé un peu avant la pompe le nettoyage d'une prise qui était enfermé dans un sac....plein d'eau, vas s'avérer payant. Le courant ne passait plus à cet endroit. L'on teste et tout refonctionne pour réalimenter ces impressionnantes cuves couvertes souples. Les vaches nous remercient en hochant la tête....TPST:50mn. Un petit chantier de finalisation de l’installation serait le bien
venu: fixation en hauteur de toute la ligne, changement de la prise oxydée. Avis aux amateurs qui ne connaissent pas le sauvage plateau de Lacamp et ces étonnantes cavités sous le poudingue.
Casse croute avec Valentine et Pascal.

lundi 27 juillet 2020

A la découverte du patrimoine géologique des Hautes Corbières

Dimanche 26/07/20
TPST/ES : 8h

Sortie pédagogique en co-organisaton CDS11/féfération Aude Claire, dans le cadre des sorties d'animations 2020 autour de la géologie du projet de Parc Naturel Régional Corbières - Fenouillèdes.

Boris et moi avons encadré une dizaine de participants sur et sous terre sur divers sites souterrains et aériens apportant une information visuelle et compréhensible de la géologie locale au sens large.
Au programme, grotte de la Neige pour les morphologies et la paléontologie, source de l'Agly pour l'hydrogéologie, et une partie du projet de parcours géologique actuellement à l'étude sur l'anticlinal de la Fontaine Salée pour la lecture de paysages, l'histoire géologique locale, la sédimentologie, la tectonique et la karstologie liée au sel.
Bref, une journée très riche en échanges où les participants ont montré un vif intérêt pour tous ces thèmes. Des graines semées pour la reconnaissance collective de la richesse géologique audoise...
Quelques photos de cette journée :










dimanche 26 juillet 2020

Dimanche 26 Juillet 2020: 42 ème sortie et petit tour.
Après le confinement et....le déconfinement...les vacances, 3ème fossoyeur de la mobilisation.
Plusieurs titres étaient possibles: "s'il n'en restait que 2 ça serait ceux là", " Petit à petit, le désobeur fait son tat". "La fortune  sourit à qui sait attendre".....Etc....
Donc séance d'1H30 avec Jean Luc au Vieux lion. Quarante deuxième sortie quand même depuis Avril 2019!
Déblayage avec stockage à proximité. Et toujours dans des postions de "cul de jatte". ça serait d'ailleurs commode dans avoir un dans le CLUB!!
Et bien ça c'est du diaphragme mes amis: toucher au but sans pouvoir l'atteindre!
Soit c'est du masochisme insoignable, soit c'est un acharnement digne de Daniel Valade, qui viens de nous quitter, et dont je salut ici la mémoire. Le fond fait un coude très fermé, et un vide de quelques mètres est presque à notre portée. Pour les amateurs de "séries"à épisode, rdv dans les weekend qui viennent...
Après le casse croute au parking de l'Escale, rentrée vers les 14H dans LE Réseau. A savoir le Chandelier. Qui souffle comme une turbine.Notre étayage n'a pas bougé d'un iota. Un vrai régal de progression, tant tout c'est séché. Ce n'est carrément plus le même trou, car la crue de l'année à décapé une partie de la bougnafle du sol.
En tout cas jusqu’à la "murène". Ou je vais voir l'affluent à gauche. C'est très fin au bout et je ne vais pas jusqu'à l’extrémité. Mais c'est un chantier sympa à 1H de l'entrée qui mériterait qu'on s'y intéresse.
Car ça serait le point le plus proche de ces galeries supérieurs supposée du trou du vent du Blau...
Parcours jusqu'au bout de la galerie de "l'overbord". ça reste grassouillet après la première turbine, ou des arrivées d'eaux maintiennent l'humidité des zones boueuses.
L'on est d'autant plus motivé pour le vieux lion, quand l'on retrouve de visu ce parcours chaotique et quand même
La première turbin: décapée!
pénible, malgré la beauté du trou. TPST:2H20. coup d’œil à l'entrée du trou du vent du Blau qui souffle bien, mais moins, il me semble que le Chandelier.

dimanche 19 juillet 2020

Vieux Lion à quatre

Dimanche 19/07/2020
Trou du Vieux Lion
Participants : JLuc, Henri, Romain, Laurent
TPST : 7h

Les sorties se poursuivent en comité restreint durant la trève estivale. La matinée est consacrée au déstockage des remblais situés en bas de la corde pour les restocker 9m plus haut dans la salle de Noël, on s'aménage ainsi de la place pour ce qui vient du fond.
Système de remontée des gamattes avec poulie bloqueur et pédale en étant longé à l'amarrage; musculation des jambes garanties...

L'après-midi on attaque le fond avec le strict minimum de personnel pour rester un tantinet efficace. La moitié de la longueur du verrou a cédé, le départ du ressaut n'est plus qu'à 80 cm devant, mais l'effet voûte est redoutable...
Volée de 7 trous avant de partir, les deux de droite ont traversé dans un vide...

Verrou bien entamé