dimanche 21 janvier 2018

Samedi 20 et Dimanche 21 Janvier 2018: Deux demi-journée comme des canards sans plumes...

- Samedi aprem: sortie solo au "trou des culbuteurs" au col du Chandelier. Ouverture de la lucarne la plus haute et pistage de l'air. Humidité, humidité: à l'extérieur, à l'intérieur....et pas de ventilation probante. TPST:2H30
- Dimanche matin: séance aquato-désobstruante avec Jean Luc et Julie. Ou la science de la roche impressionnante de Jean Luc fait merveille. Elle nous permet de gérer de gros blocs instable et de pouvoir apercevoir une suite prometteuse: une sorte de laminoir-fracture incliné. Avec il me semble une sorte d'écho lointait, mais je ne suis pas sur. Pas plus d'air que la veille, mais trempette furieuse!
Le puits latéral ouvert la veille semble colmaté. L'on ne traine pas et retour à la maison ce sécher.
TPST:3H.

jeudi 18 janvier 2018

Donne bottes:
Deux paires qui m'ont trop rétrécie, mais sont en bon état.
Modèle : "bicross" Baudou, toilées, pointure: 39-40. Voire 38 avec des chaussons.
S'adresser à Riton.

dimanche 14 janvier 2018

Travaux d'hiver et divers...

Mardi 09 Janvier 2018
Participants : Alain, Henri, Jean-Luc, Laurent
TPST/ES : 9h

Mercredi 10 Janvier 2018
Participants : Alain, Henri, Jean-Luc, Eric, Laurent
TPST/ES : 10h

Samedi 13 Janvier 2018
Participants : Steve, Dominique, Jean-Luc, Henri, Laurent
TPST/ES : 8h30

Trois sorties "lourdes" (environ 2 tonnes de matériel acheminé sur place) en ce début d'année avec pour objectif l'entrée du Chandelier.
Contrairement à l'année précédente, le courant d'air est toujours présent malgré une nouvelle crue modérée du Blau (2M3/sec environ mardi; 1M3/sec environ le lendemain).
Cela prouve que la "boîte aux lettres" était bien l'obstacle qui empêchait l'air de passer jusqu'ici en crue.
Par contre, même si on sait qu'il n'y a plus de réels siphons, nous n'avons toujours aucune idée des niveaux d'eau dans la cavité. Il n'y aura pas de nouvelle reconnaissance tant que l'ensemble des travaux ne sera pas achevé.

Préparatifs chantier

Descente doublement assurée par freins de charge

Marchand d'eau version 2018

Travail jusque dans la nuit

Samedi après-midi, pour changer d'air après avoir validé une bonne étape de travaux publics, nous partons explorer le trou repéré juste avant Noël presque à l'aplomb des galeries.
Départ étroit puis palier et évasement. Belle descente d'au moins 25m fractionnée deux fois. On s'attend à trouver des traces de précédents passages mais...rien !
Au fond un chaos de moyens et gros blocs barre la suite. De toute évidence aucune tentative de désobstruction n'a eu lieu ici, car on peut apercevoir un départ de toboggan derrière le barrage. On remonte environ 1M3 de blocs sur un palier un peu au dessus. Steve s'en donne à coeur joie en soulevant des blocs à sa mesure.
Quelques coups de percuteurs seront malgré tout nécessaires pour aller plus bas en sécurité. Un test de courant d'air en obturant Blau et Chandelier sera à effectuer à la première occasion chaude ou froide pour déterminer le niveau d'intérêt de ce trou.

Chantier en bas du P25

mercredi 3 janvier 2018

Jeudi 28, Vendredi 29 et Dimanche 31 Décembre 2017:
Avec nos amis parisiens et grenoblois.
Des amateurs de classiques qui cherchaient a occuper leur séjour de fin d'année à Puivert.Du spéléo club de chablis (SCC) et de l'AFEGC: association française exploration des gouffres et canyons.
Barrenc de la tire de lausa (à revoir?)
- Jeudi: ayant prévus à l'origine de continuer l'explo (pistage d'air) au trou du cerf, la neige nous repousse en bas du plateau.
Marquage du SC Arize
L'on ce rabat donc sur la classiques classiques de Puivert: le trou du vent du Blau. Avec Fred, Lilian et Thierry. L'aspiration est si forte à l'entrée, que je m'y refroidis. Tout est pourtant bien amorcé en amont et en aval....Il faut croire que les suites du Blau sont.....des réseaux de fissures!TPST:3H. Une équipe à fait le buffo fret. Bonne ambiance conviviale au gîte "la ferme tranquille"à Campserdou.
Je pense qu'elle ne tourne plus!
Retour à Alet.
Tunnel de Pierre Lys
- Vendredi: les conditions n'étant toujours pas bonnes sur le plateau, descente à la grotte de la Muraille du Diable aux gorges de Pierre Lys. Avec: Thierry, Benoit, Sara et Charlotte. Accès depuis Belvianes. Ces spéléos, plutôt spéléistes n'hésitent pas à me suivre dans l'ingrat "réseau brigitte", exploré en 2003. Il n'y en a quand même que deux au fond avec moi. Des perspectives pas inintéressantes mériterais une reprise des explos. Ensuite un bel essaim de chauves souris nous interdit de faire le circuit classique. L'on ce rabat sur les originales caches à explosif du tunnel. TPST:4H. Repas au gîte avec l'équipe. Une équipe à déséquipé le SP2 fait précédemment, et une autre le Barrenc de Picaussel. Retour à Alet.
Leçon de trompette au gite.
- Dimanche: la motivation ayant sérieusement chutée en ce dernier jour de l'année, je me retrouve seul l'après-midi pour une petite séance de prospection sur Lavelanou. Dans une doline bien située par rapport au Chandelier, je retrouve le LAV48 exploré par SC Arize. Avec leur excellent marquages métalliques caractéristiques. Par contre pas d'air à l'entrée. Plus à l'Ouest je retrouve le barrenc de la tire de la lausa qui a été fait quelques jours plus tôt par l'équipe. Très net souffle à l'entrée malgré la douceur revenue.... Et là les virus qui crapaütaient depuis un moment dans ma carcasse me coupent littéralement les jambes. Je me rapatrie tant bien que mal....au milieu d'une battue de chasseurs....TPES:3H. Et mon état vas aller en empirant au fil des heures. Participation au réveillon....au fond de mon duvet....
Au Blau, l'escalade est sous l'eau....
J'aurais au moins été à l'abri de ces excès rituels et ridicules.
de g. à droit.: Lilian, Thierry, Fred.
Retour à Alet le lendemain dans un état second.