lundi 31 décembre 2018

Dimanche 30 Décembre 2018: Avant la fin du cauchemar....des "fêtes".
Dernier acte avant la fin cette odieuse période de conformisme et de consumérisme...Trassanel.
Avec 2 des trois objectif de la sortie atteints : Initier Romain et accompagner un groupe de classiqueurs.
Romain ce prépare à le remontée.
Rentrée assez tardive dans le 2 (11H10), avec Fred Verp du SRSASR du Tarn, et un important groupe de spéléos parisiens du Club Abîmes: Jean Paul, Arthur, Vass, Sylvain, Fabien, Clément, Aline, Gwen. Soit 11 personne...Moyenne d'âge 30 ans et un bon niveau technique. Ce qui est très agréable, quand je me remémore les plans de galères dans le Ribero avec des quasi débutants!Romain ce débrouille très bien, malgré la gène causée par la non personnalisation de ces longes et quelques ajustages qu'il lui faudra finaliser. Même si je n'ai pas le temps de relever une fiche d'équipement précise, je confirme que la corde du Ribero doit être changée....Il m'arriveras même de patiner sur mes bloqueurs a la montée....Si l'on applique bientôt les règles préconisée par Etienne, qui est plus au courant que moi sur qui ce fait en ce moment, a savoir doubler systématiquement tous les fractionnements, il faudra rajouter 8 points de plus. Certains spits en place pourrons faire l'affaire, équipés de plaquettes acier. Je reéquipe le puits qui siffle et les parisiens y mettent aussi leur propre corde. En attendant que toute cette troupe descende, visite du réseau mata avec Romain. Les inondations ont nettement eu une incidence ici, comme sur la planche du réseau 3 qui a été partiellement décapée de sa gangue d'argile! Par contre dans le parcours principal, je trouve étonnamment bas le niveau des "lacs". Il faut croire qu'un bon soutirage existe ici....La belle équipe apprécie la beauté du concrétionnement, habitée aux classiques austères du Doubs et du Lot.
Convivialité....sans réveillon....
Avec Fred poursuite presque jusqu'au bout du réseau Sud de la salle des graviers. Tous les deux l'on y sent une nette circulation d'air. ça serais peut être la dernière tentative de désob à faire au 4...Sait t'on jamais.... Avec quand même le risque d'une jonction probable avec la surface, vue le nombre d'ossements visibles par là....Le canyon dans les graviers ne semble pas avoir été impacté par la crue. Au fond du premier entonnoir du mystère net petit souffle. Quand je pense a l'énorme ventilation du trou des Truffes et sa proximité....le mystère reste justement entier!....Remonté sans problèmes, ces jeunes ont la patate. Et déséquipement du puits qui siffle. Celui du Ribero seras pour une prochaine fois. Je suis rentré dans le trou avec un début de lumbago....et à la sortie ça vas déja mieux!TPST:8H. Comme le dis au retour Romain, peut être les SCA vas bientôt sortir de sa léthargie féteuse.( le correcteur me met: péteuse!!)...et refaire de la vrai spéléo!

9 commentaires:

Stoche a dit…

Ah cet Henri, relativise mon gars ! Les os du IV viennent de la surface mais du haut par (entres autres) les pertes du ruisseau de Combe Randou, le fond de la salle des graviers est loin de la surface (100m en-dessous environ).

riton a dit…

Courant d'air, aussi fin soit t'il, donc interessant?L'avait tu déja remarqué?

dominique poulain a dit…

romain est bientôt prêt pour nous suivre au chandelier...

masdan a dit…

Henri, tu devrais te mettre à l'alcool, pour avoir une excuse(au prix que ça coute...!!!)Les ossements d'oursons sont tombés de la surface...

dominique poulain a dit…

Groupe très sympathique ... dommage que je travaille cette semaine!

riton a dit…

Vu la pression que je subit tous les jours de la par du "sytème", la corde ou le poison serons plus radical que doute libation taxée par "l'état" (traduisez: les banques!). Ou peut étre rentrer dans un monastère. La fin de quelque chose est préte.

masdan a dit…

Pour Riton et toute l'équipe je souhaite une bonne année 2019. Plein de petits bonheurs , d’amitié, de quoi vivre: monnaie monnaie, de belles explorations ... des collaborations, interclubs toujours, interclubs amour... .

riton a dit…

Merci Daniel.
Malgré ton fichu carractére tu est bien le seul a distribuer de si belles paroles!Autre chose que le silence assourdissant d'autres spéléos!

riton a dit…

Depuis ce soir mon mail remarche....