lundi 20 septembre 2021

Opération boyau du vent

Samedi 18/09/2021

Vieux Lion/Chandelier

Participants : JLuc, Etienne, Boris, Léo, Léon

TPST : 4h


Ca y est la nouvelle phase d'exploration est lancée !

Nous attendions un duo de maigres pour topographier le boyau du vent et la galerie qui lui fait suite; nous avons eu un trio (Boris et Etienne à la topo et Léo à l'image). Une occasion à ne pas rater

Action commando à la demi-journée. Tous les trois ont réussi à franchir le passage pendant que JLuc et Léon bâtissaient des murettes en prévision du stockage au siphon fossile, 200m en aval.

Franchissement boyau du vent

Derrière le boyau, la galerie est en légère pente descendante : il s'agit d'un ancien siphon correspondant au franchissement du point bas du synclinal du col du Chandelier, à la perpendiculaire.

Toute cette zone peut encore se mettre en charge lors de crues très exceptionnelles, comme lors de celle de janvier 2020

Petit siphon de graviers

Puis topographie dans la suite...




Traces d'écoulement de crue

Coléoptère cavernicole

Terminus topo dans la salle carrefour où un grand puits transperce le plafond pour s'enfoncer dans les profondeurs. Inutile de laisser planer le suspense, il s'agit d'après le plan de l'aplomb de la perte du Sarrat de l'Etreuil, à 10m près mais 130 ou 140m plus bas...

Pour rappel, le traçage de février dernier est donc vraisemblablement passé par là pour sortir au Blau à la vitesse linéaire fulgurante et inédite de 500m/h. Il s'agit peut être de la voie royale vers l'actif...

La lèvre du puits 

Le premier redan est descendu à l'arrache (corde à noeuds). Ca continue à descendre au moins de 15m, il faudra équiper !

Vue du puits (perte du sarrat de l'étreuil) de bas en haut. Si cela se confirme, ça va pisser sévère en hautes eaux


Arrêt sur rien donc. La salle carrefour est le nouveau point extrême du réseau vers l'ouest et la fin du synclinal est proche. Tous les espoirs sont permis, mais maintenant il va falloir mettre au gabarit ce fichu boyau...

Quant au siphon fossile du point chaud, il semble se diriger dans la même direction. Un futur bouclage de toute cette zone n'est donc pas exclu !

Bonus vidéo; le nouveau fond


Et le report topo provisoire à quelques mètres près. Le siphon fossile du point chaud se dirige vers la suite de la galerie du terminus topo. On devrait pouvoir rapidement savoir si ça reboucle par là.

Quant à la galerie bouchée qui part à l'est à la sortie amont du boyau du vent, elle correspond à la galerie bouchée arrivant à gauche après les voutes basses quand on va vers l'aval. Le boyau du vent n'est qu'une "fuite" récente, un court-circuit de ce bouchon.



 

14 commentaires:

masdan a dit…

En s'organisant bien, mais vraiment bien , je suis partant pour l'élargissement... avez vous vu les cupules sur les parois ? .... plus les cupules sont petites, plus le débit a été grand.... J'attends la topo de pied ferme.....

Dom POULAIN a dit…

bravo a l équipe

Etienne a dit…

Avec moultes observations à l'appui ton ''plus les cupules sont petites, plus le débit a été grand'' n'est pas tout à fait exact. (Vitesse et non débit). La lithologie définit la taille du coup de gouge, le ratio longueur par hauteur la vitesse. Sur des petits chenaux vadoses pentu de 30% à 45% environ à l'amorce d'une cascade, l'eau quasiment à la vitesse de chute libre avant brumisation le ratio est quasi de 1 sur 1. Dans des conduites forcées, des rétrécissements ponctuels de sections de galeries subissant de fortes charges, la section diminuant la vitesse augmente, les coups de gouges s'étirent en longueur dans le sens du courant jusqu'à 3 ou 4 fois la hauteur du coup de gouge. Je ne me porte pas candidat pour faire la mesure de vitesse à ce moment là ! Ca va bien plus vite que l'eau en bord de cascade, mais combien plus vite ? Après quand il y a coup de gouge, qu'importe la taille ça va vite !

riton a dit…

Il semble....ou il s'y dirige?
Bravos aux trois fil de fer de pointe. Ils n'ont pas mal aux genoux, et ont raison d'en profiter...
Maintenant la "voie des anciens"a ouvrir avec le confortable sol terreux;

Denis a dit…

Ça chauffe, ça chauffe !!

Etienne a dit…

Topo du jour :
https://www.dropbox.com/s/equ58ibt77j9mu5/Topo%20chand.jpg?dl=0

Etienne a dit…

Denis tu passes sans problème !

Dom POULAIN a dit…

y a quand meme surement une longueur a avoir

masdan a dit…

Effectivement plus les coups de gouges sont petits et plus la vitesse est grande.Qu'importe les coups de gouge pourvu qu'on ait l'ivresse .Il me semble que le grand siphon de sable est assez loin ! Le coléoptère n'est pas cavernicole, il vient de la surface. Il y a combien de m à ouvrir ?.

laurent a dit…

Le siphon du bivouac (siphon fossile) est assez loin oui mais l'axe de la suite du collecteur du IV (O-SO)passe forcément pas loin du terminus topo et devrait (?) jonctionner avec la salle carrefour.

Coléoptère bien cavernicole, identifié lors du stage bio il y a un an. C'est Trochanaris Mestrei (à vos souhaits!), une des deux espèces très représentée dans le Chandelier.

Prévisionnel d'élargissement du boyau : 3m étroits au départ, ensuite ça passe (un coude à rectifier). Puis la double chicane étroite et interdite aux grands (2m à ouvrir en passant tout droit par un trou existant), et enfin la sortie, à creuser en partie manuellement par l'autre côté.

masdan a dit…

Pour moi les cavernicoles sont dépigmentés sinon, pour moi, ce sont ces cavernophyles....Il n'y a donc pas trop de travail à ouvrir. Et le courant d'air était au rendez vous ?

riton a dit…

ça s’appelle, si je ne tomper pas des "trogloxénes". Hôte temporaires du mode souterrain. Comme les spéléos en quelque sortes...A vérifier...

Boris a dit…

Ce coléoptère est bien un cavernicole pur, on dit troglobie, il réalise tout son cycle de vie sous terre. Et vu que la surface se trouve 130m plus haut, il a plutot interet à apprécier le milieu souterrain ! La dépigmentation est une caractéristique fréquente mais pas systématique des troglobies. Cependant il est beaucoup plus clair que la plupart des coléo de surface.

masdan a dit…

Et pendant ce temps, il y en a qui bossent... ;-)..Ma quarantième sortie au trou du Vestiaire ...

https://youtu.be/XGtTVL6FGfQ