mardi 6 décembre 2016

Sortie préparatoire aux Paichaires, et petit bilan sur carte des découvertes faites à ce jour sur (et sous) le massif

Mardi 6 Décembre 2016
Trou des Paichaires
Participants : Henri, Laurent
TPST/ES : 3H

Ouverture du sentier d'accès au trou par cette belle après-midi, en prévision de la reprise des hostilités samedi prochain.
Dans la cavité, pose de plusieurs marches dans le ressaut d'entrée. Courant d'air aspirant pas énorme mais bien présent.
Ensuite diagnostic du chantier où les odeurs de clope sont bien arrivées depuis l'entrée et malgré le dédale de passages.
Il faudra faire un choix : l'ouverture de la lucarne terminale où part le zef provoquera l'obstruction du dernier ressaut très étroit au fond. Espérons que ce sera la bonne décision sous peine d'allongement des travaux.

Ci dessous plusieurs cartes d'ensemble du massif pour bien comprendre les enjeux et le potentiel de cette désobstruction,  en espérant que cela suscite ou confirme des motivations :


Report du réseau et des cavités principales sur fond topo. Les entrées au nord de la carte d'Ouest en Est sont des exutoires du même aquifère et sont potentiellement reliées (St Pierre, Vignevieille, Caulière)


Même report dézoomé. Le réseau reporté à droite est celui de Nitable : deux cavités majeures du département à moins de trois kilomètres l'une de l'autre


Report sur fond géologique : calcaires en marron, schistes inférieurs en gris fonçé, schistes supérieurs en gris clair, épaisseur des carbonates : 450m


Report géologique dézoomé. On observe que l'unité du Roc de Nitable est indépendante (nappe de charriage). La vallée de l'Orbieu est à l'Ouest et au Nord, celle du Sou à l'Est


Report sur photo aérienne


Report dézoomé. On repère bien les gorges de l'Orbieu à gauche, les gorges de Caune Pont à droite au milieu et le canyon de Termes à droite en haut

Bonnes cogitations et à vos piquettes...

9 commentaires:

riton a dit…

Donc, l'air aspirant des Paichaires transiterait par l'affluent de la parcade dans Vignevielle, en direction de la Peyre Foullières ou sont toutes les entrées haute?Donc en éliminant le siphon passé en apné cet automne, un courant d'air aspirant de béte en été devrait ce déclencher!

masdan a dit…

Voila, bravo, c'est parfait. et la caune de Salza, en désob pépère: remblais et petit cailloutis, serait pas mal pour le troisième âge.A signaler des tessons de scènes de ménage âge du bronze sont par ci par là...Cahin caha...

Dom POULAIN a dit…

Très intéressant et beàu boulot.
La jonction serait une Belle victoire sur ce systeme

masdan a dit…

Il ne s'agit pas de jonctions, mais d'exploration d'un système à peine exploré. L'explo par le bas es devenue bien trop pénible.

Le Long a dit…

Salut Laurent. Super synthèse ! Le tracée des réseaux inconnus parait plus évident et les objectifs très clairs ! Je croise les doigts pour que vous y arriviez rapidement. Et peut être que je viendrais vous filer un coup de main si j'ai une occase comme en 2001 à la Parcade (15 ans déjà !). A+

masdan a dit…

Quand je vois que la caune de Salza est quasiment située sur la faille qui mène à saint pierre, et que cette fracture se dirige direct sur la faille de Peyrefouillère.....On peut trouver encore 50 km ! ♪♫♪.

masdan a dit…

https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/158de3cdb6839e17?projector=1 JLB président, Jlb prési... !! (y)

laurent a dit…

Merci pour ces messages d'encouragement.
Et Nico j'espère te voir sous terre et en première avant 2030 :-)

Andre Tarrisse a dit…

FELICITATIONS LAURENT pour cette TRES BELLE SYNTHESE SPELEOLOGIQUE qui mériterait d'être GENERALISEE à bien d'autres secteurs Audois ! Encore BRAVO !! - André. -