dimanche 18 septembre 2011

Ras le méandre !


jeudi 15 Septembre 2011


participants : Henri, Laurent


TPST : 5h


Nouvelle sortie éclair pour avancer au Roc de l'Aigle en dépit des WE surchargés qui nous attendent (virade de l'espoir, JNS, Barnum régional). Nous ne sommes que 2 puisqu'en semaine, ce qui implique double dose de travail.


L'obstacle qui paraissait sérieux la fois précédente (aucune visibilité) est finalement vaincu en quelques heures, un petit ressaut est atteint. Le méandre se poursuit malheureusement à l'horizontale pour la deuxième fois, le départ est encombré des blocs du dernier tir et une fois de plus on ne voit rien. Par contre , il y a un nouvel echo droit devant.


Le courant d'air vrombit oujours aux oreilles malgré les températures extérieures qui commencent à baisser. Le seul et unique problème c'est la place...


On se voit mal remonter les remblais jusqu'à la galerie fossile étant donné le nombre de coudes dans ce fichu méandre, reste environ 1m3 de stockage potentiel sur un balcon de l'avant dernier ressaut. On a pas dit notre dernier mot ! Reste que ce chantier est très dur pour le moral d'Henri qui oscille entre l' exaltation intense d'une grosse découverte imminente et le désespoir le plus total...


J'ai profité de la sortie pour prendre des mesures de t° avec un thermomètre electronique suite au débat sur le sujet avec Masdan:


- t° extérieure : 23°C


- bas du P 10 : 13,8°C


- galerie fossile (cote -30) : 11,5°C


- fond actuel : 10,4°C


Par comparaison, au trou de la Pause situé à la même altitude dans le massif, la T°= 8,2°C. On peut donc penser que le refroidissement de l'air au Roc de l'Aigle n'est pas forcément terminé à -45, même si le gradient est de plus en plus faible en descendant.


Il est aussi possible que le trou présente une anomalie positive de part son statut de condensateur estival. On confirmera ça cet hiver. Petite parenthèse pour Daniel, la méthode que tu emploies avec le bol d'eau mesure en fait ce qu'on appelle la température du thermomètre mouillé, c'est un paramètre bien connu en météorologie qui diffère de quelques dixièmes (en déficit) de la température effective de l'air.

3 commentaires:

masdan a dit…

Et oui,mais le thermomètre mouillé à l'avantage de donner une température moyenne.Je suis sûr que tu as pris la température dans les passages à courant d'air,il ne faut pas.La belle galerie que vous avez trouvé à - 20-25m,devrait tout à fait satisfaire.De toute façon,connaitre le dénivelé n'est pas suffisant pour progrésser.

masdan a dit…

Un dixieme de degré dans la formule,au final,ça représente quoi:2m!!!!Finalement,.........

laurent a dit…

T'inquiètes pas les mesures ont été prises aux bons endroits hors circulations directes...
Le principal pour l'instant, c'est d'avancer tant qu'on peut.
Si le trou se met à souffler les conditions du chantier seront plus difficiles (gaz), et il sera toujours temps de trouver le dénivellé.