vendredi 9 septembre 2011

C'est aussi bien qu'en Chine !





















12 commentaires:

masdan a dit…

Vieux jaloux!Que devient le traouc de l'aigle?Aurais-tu trouvé la formule pour calculer le dénivelé?

Anonyme a dit…

La dernière photo n'est pas dans le bon sens!

laurent a dit…

Il y a méprise ! j'ai simplement publié ce que JeanMi m'a fait passer...

Concernant le roc de l'Aigle, prochaine sortie la semaine prochaine (jeudi à priori).
Pour le calcul du dénivelé, j'ai besoin que l'entrée souffle pour rentrer la t° du trou dans l'équation...donc aux premiers froids si on n'est pas passé d'ici-là.

masdan a dit…

Par mémoire(je l'ai fais une fois),il fallait température intérieure,température extérieure.Il me semble que le sens du courant d'air n'avait aucune importance.En fait il s'agit de mesurer la hauteur de la colonne d'air,et donc d'avoir le dénivelé.Je suis modérément cassé,en ce moment,mais si j'ai le temps,demain,j'irai faire des recherches dans mes archives....Prochainement,reprises dans le Minervois.

masdan a dit…

https://picasaweb.google.com/lh/photo/b3mfsWIHE7gjmPknaQxBjHouQW50ARsZisj0D_HF95Q?feat=directlink

voilà j'ai retrouvé la formule de trombe,dans Spéléologie,approches scientifiques,de Bernard Collignon,un mec super sympa!

masdan a dit…

https://picasaweb.google.com/mas.daniel11/Trombe?authuser=0&authkey=Gv1sRgCMCgj4D9sLn8KQ&feat=directlink

masdan a dit…

La pression motrice dans un tube à vent (d'apres TROMBE, 1947).
Supposons que il'air possede, à l'interieur et à l'exterieur de la cavite, la meme
composition et donc la meme masse volumique pour des conditions identiques de
temperature et de pression (soit M cette masse volumique à O degréC ; M decroit régulièrement
avec l'altitude, de 1,3 kg/m3 au niveau de la mer at 1,0 kg/mg vers 2000
m d'a1titude pour une temperature de O degréC).
A l'intérieur de la cavite regne la temperature ti (en degréC). Selon la loi des gaz parfaits
, l'air a alors une masse volumique de : Mi = M . 273/ (273+ti)
De meme, a l'exterieur : Me = M . 273/(273+te).
La pression motrice (qui est a l'origine du mouvement de l'air) est egale à la différence
des poids de deux colonnes d`air de hauteur h, de section unitaire (1l m carré
de masse volumique Mi et Me:
P = h . M (273/(273+te) — 273/(273+ti)).g
Soit, en premiere approximation :
P = h . M ((ti —te)/273).g (ou P est exprime en pascal, h en metres, M en kg/m cube,
ti et te en degré C et g = 9,8 m/s2(au carré) est l'accelerateur de la pesanteur).
Si te > ti, P < O et l'air circule vers le haut.
Si te < ti, P > O et l'air circule vers le bas.
De telles pressions motrices sont faibles dans les cas reels (quelques mm ou quelques
cm d'eau). On peut les mesurer en obstruant completement le tube à vent et
mettant en communication les deux compartiments ainsi separés par un mano-
metre differentiel (un simple tuyau en U avec un fond d'eau). En appliquant ce
procede propose par TROMBE (1951), RENAULT (1961) a pu mesurer tres precisement
les pressions motrices dans la grotte de Moulis (Pyrenees). Les resultutats
obtenus concordent tres bien avec l'altitude des entrées connues du reseau.


Voila,c'est laborieux ,mais je ne peux que mettre du texte.Donc le scan du texte ,en jpg,ne passe pas,il m'a fallu télécharger un programme OCR,pour transformer la photo du texte en texte,mais là,il m'a fallu,rectifier de très nombreux passages,ce qui perturbe la mise en place.Inverser la formule pour obtenir h

laurent a dit…

Bien joué. Je vais comparer avec ce que Lismonde donnait dans son bouquin Vent des Ténèbres.
Mais comme je suis têtu et que je pense que l'aspiration perturbe énormément la t° intérieure (ou alors il faut descendre très profond), je vais attendre le souffle pour avoir une pression motrice et des paramètres fiables.

masdan a dit…

Ce ne serait qu'une entrée,donc toi,dehors,là je suis d'accord.Mais là ce n'est pas le cas puisque tu as déjà une cavité développée(-45 m,et peut être130 m de développé)Je sais qu'il y a des thermomètres électroniques,mais je ne connais pas leur précision.Personnellement,voici comment je prenais les températures de cavités avec un thermomètre mercure de labo(je dois en avoir un)Je laissais un récipient plein d'eau quelques jours au préalable,puis je plongeais le thermomètre dedans....

masdan a dit…

Alors,vous y êtes retournés,à ce trou du siècle,et rien de neuf sur Vignevieille ?......

masdan a dit…

Franchement,si il faut que je sois franc,je vais l'être:quelle importance un dizième de degré sur la température de l'air:1.3 kg niveau 0,1kg à 2000m d'altitude.......

masdan a dit…

Et quand tu penses,tous les brevets,et études qu'a fait Andrieux pour inventer :un appareil,un protocole pour arriver à prendre LA TEMPERATURE....