dimanche 25 août 2013

Complexité sous le Roc

Dimanche 25 Aout 2013
Roc de Nitable
Participants : Michel, Sylvain, Henri, Christelle, Laurent
TPST : 7H30


Equipe de choc aujourd'hui.
On a décidé de diviser la journée en plusieurs parties : finir l'équipement de la main courante, poursuivre l'aménagement du shunt, puis explo commune.

En bons grimpeurs, Michel et Henri sont préposés à la main courante. Sylvain, Christelle et moi partons nous battre avec la bouillasse et le rocher du shunt.

 Entre le premier siphon temporaire et la TLMC
 
 
 La TLMC avant équipement définitif
 
On travaille d'arrache pied toute la matinée grâce à nos deux perfos. Vers 13h, le shunt a été vidé d'une bonne partie de sa bouillasse et 12 trous ont été percés. La lucarne de jonction entre les deux réseaux parallèles a elle aussi été percée. On gardera la mise en place du méga-caramel pour la fin de journée à cause du caractère alternatif du courant d'air du jour.
Quant à la main courante, elle a été brillament transformée en Via Ferrata. Finis donc les coups de stress de ce côté là...
 
On se retrouve après le boulot pour manger ensemble. La section "désob" de l'équipe est méconnaissable à côté de la section "grimpe".
Le froid se fait vite sentir, et nous ne tardons pas à transiter vers le terminus atteint par Jean Luc et moi il y a quelques jours. La partie sympa du programme du jour peut commencer.
 
 
 Au début de la "première" du jour
 
Nous découvrons rapidement un conduit de dimensions modestes mais d'une esthétique incontestable. Le parcours est joliment décoré, entre coloris variés de la roche et concrétions
 



 Devinette : combien y a-t-il de couleurs de roche différentes sur 1m de large ?
 


 Aragonite sur dolomie noire : le contraste est saisissant !
 
 
L'explo se poursuit jusqu'à un siphon perché subhorizontal : c'est le quatrième de la cavité... Il pourra éventuellement être vidé à la pompe à main ultérieurement, mais pour l'instant il y a plusieurs passages à voir en hauteur.
On retourne au précédent carrefour et commencons une escalade vers la conduite forcée découverte mercredi. Le passage se divise à nouveau; à gauche une cheminée peut être remontée sur 25m environ. Un bloc coincé défend la suite qui est ventilée et témoingne de griffures de loir, il y aurait donc peut être une entrée sup dans ce secteur, mais nous sommes sous plus de 100m de rocher...
Vers la droite on arrive dans une salle chaotique qui fait penser à un gros gruyère. Après moultes investigations, un passage retient notre attention après une tentative avortée de jonction depuis le bas. Il s'agit d'un ressaut assez large en bas mais là aussi défendu par un gros bloc. Ce sera pour la prochaine fois...

 Cristaux dans la cheminée de 25m
 
 progression en "méandrotube"
 
Au retour vers le shunt, les investigations se poursuivent dans les nombreux passages remontants et descendants
 Grimpeur en escalade
 
Remontée vers une salle annexe
 
Encore pas mal de développement rajouté à la cavité aujourd'hui donc, mais la complexité s'amplifie. Deux impératifs s'imposent : venir un jour de courant d'air stable pour mettre en équation les différentes ventilations et ainsi cibler le passage prioritaire; et surtout attaquer la topo pour y voir plus clair. Ce sera l'objectif des prochaines sorties.
 
Nous revenons au shunt. Sylvain et moi restons pour armer et déclencher le méga caramel qui devrait signer l'ouverture définitive du shunt, pendant que les autres ressortent.
Tout se passe sans encombres, il restera à déblayer la prochaine fois.
 
Ensuite, la routine : progression retour, sortie, nettoyage du matos dans le Sou et visite du canyon en guise de dessert. Encore une journée physique et bien remplie...

4 commentaires:

christelle a dit…

Super journée! Merci à Henri et Michel pour ce magnifique équipement de la Très Longue Main Courante qui va rassurer plus d'un spéléo.

Etienne a dit…

Première interclub, super!

riton a dit…

A la réflexion,je pencherait pour le suite en haut de la cheminée de 25M...les griffures de loirs sont à mon avis possibles...sous 100M de roche!Rapélle toi Laurent jusqu'ou ils allaient à la pleine lune!
Je cherche une aide pour un prochain coup,pour recalibrer confort le boyau d'entrée...l'on y gagnera en énergie!

laurent a dit…

L'idéal serait de faire un binôme à la désob et un autre à la topo. Le WE prochain je suis dispo Dimanche.