mercredi 18 septembre 2019

Trop loin pour l'ARVA

17/09/2019
participants : Marine, Etienne TPST : 12 h ; Laurent, Jean-Luc TPES : 6 h

N'étant arrêté que par un vilain bloc la fois précédente la motivation de poursuivre facilement nous ramène en haut des puits du corbeau. Une jonction sonore ayant réussi la fois précédente à coup de massette, nous tentons d'affiner avec un ARVA (appareil de recherche de victime d'avalanche). Mais nous n'aurons pas le moindre signal, il aurait fallu retrouver un beau puits de plus !

De bas en haut : le puits du corbeau escaladé en artif il y a quelques temps maintenant (P 30).
P 30 de bas en haut

Au dessus :
Puits de la jonction sonore escaladé la fois précédente (P 20)

P20 Partie inférieure de bas en haut

P20 partie inf de haut en bas

P 20 partie supérieure de bas en haut
Tentative d'homicide à coup de stalactite de moonmilk !
Arme du crime
Sommet P20
ARVA dans le départ où passent les loirs (ventilé)

Retour à la tête de puits depuis le méandre exploré ce jour.
Une fois le bloc éliminé 5 m de plus et pas de chance, de nouveau il faut désobstruer pour avancer. On peut voir sur quelques mètres supplémentaires, le méandre est semi-actif et encombré de graviers au sol. On retrouve aussi des graviers soudés par de la calcite sur les parois.

Au retour cheminement topo jusqu'au point topo 273 à quelques mètres de la base du puits du corbeau.

Installation de fauteuils dans le point chaud
Au retour nous faisons un inventaire photo du matériel présent dans le IV.
Je termine de sortir tout le matos zicral (mousquetons et AS), la corrosion se faisant bien sentir sur certains à l'exception des plaquettes qui n'ont pas l'air de bouger pour le moment.
(Au passage) le puits du corbeau (P30) est équipé inox, mais pas le suivant : Les maillons sont inox mais pas les plaquettes !


Quelques retouches des équipements : sangles doublées, frottements éliminés, mousquetons alu remplacés par des maillons inox...

Le matos zicral et électronique est déposé chez Henri le soir même.

Merci à Marine pour les photos et la patience !

11 commentaires:

masdan a dit…

Belle équipe, beau travail,belles photos !

laurent a dit…

Les coups de massette ont encore été bien entendus depuis le fond du Lion. Reste une lacune théorique de 35m. Yapuka creuser...
A un autre niveau, nous avons découvert de nouveaux très vieux ossements, plus bas sous le remplissage glaciaire. Ils datent d'une époque plus ancienne lorsque la cavité était active. Ils vont être transmis à une équipe d'archéologues pour détermination, et éventuellement, datation...
Un joli bonus dans l'aventure du Chandelier.

masdan a dit…

D'après la photo le terminus de l'escalade semble vraiment étroit !

André TARRISSE a dit…

Bonjour ETIENNE, … Bonjour à TOUS - Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me
regarde pas,.. je pense que l'utilisation d'une balise émettrice ( Type D. Chailloux , D.Valade, M.BESSON … etc , … qui traverse de nos jours 150 à 300 m de roche),... serait bien adapté à votre problématique .
- FELICITATIONS ETIENNE pour Tes MAGNIFIQUES ESCALADES, qui me font froid dans le dos !! - Amicalement -André -

Dom POULAIN a dit…

Bravo pour ce nouveau travail en profondeur

Denis a dit…

Bravo pour le boulot et les photos ! Donc retour des nains à la mine pour cet hiver, ou balise géol, de toutes façons, il faut creuser.

riton a dit…

J'ai cru comprendre que la balise de Valade était lourde....
Quand c'est étroit pour Etienne, c'est du virtuel pour un spéléo normal!Encourageants indices au fond du Lion: petits trous ventilés, mais à mon avis encore du boulo "lourd".

masdan a dit…

Il faudrait également tester l'autre doline en aval, donc + ancienne .Le bruit dans le rcher peut se propager très loin sur la strate...

Ours a dit…

Fumigène ?

Bon il faut quand même un spéléo anaérobie ;-)))

Dom POULAIN a dit…

y a pas a dire ....il va falloir faire parler la poudre!et des seances de ...mais ça on connait et ça ne nous fait pas peur
il y a deux ans on creusait sans savoir ce qu il y avait dessous maintenant on sait ce qu il y a dessous , ca motive beaucoup plus

masdan a dit…

Il est IMPÉRATIF d'avoir une deuxième entrée: je la vois très bien des plans inclinés en colimaçon avec de larges poses horizontales..., descendre, ça va, un p'tit restau de temps en temps... et bueno, que du plaisir...pfhhhhh.