dimanche 2 septembre 2012

Agly : ça chauffe !

Samedi 01 Septembre 2012
participants : Etienne, Jean-Michel, Laurent
TPST : 8h30

Suite au report de la sortie prévue dans l'Hérault à cause des dernières pluies, nous décidons d'une sortie improvisée en dernière minute vendredi après la réunion du club. Poursuite du chantier à la Pause...

Nous sommes sur place peu après 10h et filons vers le fond avec une batterie pleine et une autre chargée à moitié. Première constatation : la paroi gauche du toboggan sous la grande salle a continué de lâcher quelques blocs dans la semaine, mais grâce à nos aménagements, le passage vers le bas n'est pas bouché. On purge et on descend.

Pendant plusieurs heures, on vide des gravats et on fracasse diverses lames et gros blocs en travers du passage remontant vers la suite avec le courant d'air.
Un gros doute s'installe après un coude : il semble de loin que nous nous retrouvions à nouveau sous une trémie. Un bloc de 2mètres cube barre la vue mais il y a un petit vide derrière.
Avec ce qui reste de l'accu, on arrive à écailler le bloc juste ce qu'il faut pour passer. En fait, il n'y a pas de trémie et toute la zone est bien calcitée.

Nous pensions remonter vers une hypothétique suite du réseau fossile derrière la salle mais coup de théâtre, c'est bel et bien vers un nouveau passage descendant que file le zef après un coude et un col.
On arrive sur un ancien siphon fossilisé; il est presque comblé de sédiments sablo-argileux et des galets roulés sont présents en dessous. Ils n'ont pu être apportés par le conduit d'où nous venons...
La place disponible est vite saturée. Un coup de Scurion permet de voir un pertuis assez mince dans le sable 2m en dessous. Il représente une perte de charge certaine pour le zef qui fait du bruit en passant le point bas. La configuration augure l'arrivée dans quelque chose et rappelle l'ouverture du siphon de Matte Arnaude, on connaît la suite...
Mais le meilleur est pour la fin : c'est un véritable echo de galerie qui revient de l'autre côté, peut être bien la confluence tant attendue. Avec l'association gros zef - galets - echo à cette profondeur, on est plus que tentés d'y croire...

Reste à trouver un moyen de vider et stocker les sédiments de cet ancien siphon pour avancer jusque là, et il faut avant calibrer les derniers mètres passés à l'arrache pour faire passer la gamatte. Deux bonnes sorties en perspective à 5 ou 6 personnes.
Avec l'espoir plus que jamais au top, ça devrait pouvoir se trouver...

2 commentaires:

Le Long a dit…

Ça c'est bon !!! Bravo pour l'énergie dégagé dans ce trou (ou plutôt gouffre bientôt).
Je serais certainement dispo le week-end prochain, fais moi signe si vous lancez un assaut....

laurent a dit…

Ce sera plutôt le WE du 22/23 Septembre. Le 9 on est à Matte Arnaude et le 15 il y a un exercice secours.