samedi 1 mai 2021

Modernisation au Lion's Club

Samedi 1er mai 2021

Vieux Lion/Chandelier

Participants : Dom, Henri, Denis, Laurent

TPST : 7h30

 Deuxième sortie d'aménagement après la jonction.

But de la journée : finir d'équiper le nouveau cheminement avec des mains courantes et commencer les travaux de mise à niveau hors d'eau lors des crues dans les voûtes basses avant la confluence avec le collecteur fossile.

Entrée sous la pluie à 9h30, la descente est un peu arrosée, mais sans plus. Les combis restent sèches. Le trou aspire pas mal. Durant le parcours on découvre cependant une jolie cascade inconnue arrivant d'une cheminée non repérée auparavant. Le débit n'est pas négligeable alors que les quantités d'eau tombées dehors ne sont pas énormes. Transfert direct...

L'actif est capturé par un méandre étroit en dessous. Il faudra aller voir (P10 à équiper).

Plus loin on se sépare en deux équipes. Dans les voûtes basses, le courant d'air est alternatif à grande longueur d'onde (plusieurs minutes) avec également des moments de pause. Dans le boyau du vent par contre ça aspire fort.

Les voûtes sont attaquées avec la technique qui a fait ses preuves plus haut : mèche de 16 et longueur 1m. Il faut au moins ça pour remonter le plafond de 50cm en une fois.

Résultat colossal avec seulement trois trous


Résultat d'une seule salve

Deux mètres rectifiés en une séance, chantier à poursuivre en alternance avec d'autres missions car il y a une dizaine de mètres à faire. Par contre point positif, il existe une vidange naturelle pas loin du point bas, une fissure qui glougloute en avalant un petit actif. Il faudra l'élargir et avec un peu de chance ces passages ne pourront plus se remettre en eau à terme.

Du côté des mais courantes, le travail a été quasiment terminé. Le passage dans le méandre inférieur est désormais de l'histoire ancienne.

Au retour on constate une nouvelle cascade arrivant d'un affluent repéré précédemment par Denis et Boris. Denis redescend dans un réseau inférieur pour tenter de suivre l'eau, qui finalement se perd contre une paroi argileuse en bas d'une grande salle. Pas prioritaire comme désobstruction...

La cascade vue à l'aller coule cette fois beaucoup moins. La pluie doit s'être arrêtée. C'est super de voir la cavité vivante...

Paysage dans l'affluent du Corbeau


Dans le parcours balisé

Sortie sans problèmes après 7h de boulot. Bientôt la reprise des explos et de la topo...

8 commentaires:

riton a dit…

ça a turbiné sous la montagne!
L'accès royal est presque prét....pour de futures premières royales.

masdan a dit…

Et le trou du vestiaire ? :-)

masdan a dit…

Si j'ai bien compris, vous faîte partie de l'association Anéca Valorisation du milieu souterrain....
Finalement Etienne et Boris
n'ont pas fait la topo du cheminement étroit vers l'origine du courant d'air qui traverse tout le réseau ? !!!!

Lionel a dit…

Vous vendez du rêve ;-)

riton a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
riton a dit…

On ne le vend pas....on l'offre. Ce qui n'est pas dans l'air du temps, et c'est pour ça que je fais encore de la spéléo. Quelque part les spéléos sont "hors du temps".

masdan a dit…

C'est vrai que les opérations hors du temps se multiplient ces derniers temps..Toi même ,dans la mouvance de Siffre, tu avais passé une semaine ,peinard, au fond de l'aven du roc blanc... ;-)

riton a dit…

Exact. Je venais de fuir la vie infernale à Paris. Et encore c'était le Paris intra-muros de il y a 40 ans. Un paradis par rapport aux banlieue actuelles!!!