dimanche 4 avril 2021

Le lion est dompté...

Samedi 03/04/2021

Trou du Vieux Lion - réseau du Chandelier

Participants : 

Côté Chandelier : Etienne, Léon et Léo TPST 8h30

Côté Vieux Lion : JLuc, Dom, Denis, Steve, Henri, Boris, Laurent TPST 9h30


Samedi 2h du matin : je ne dors plus suite à une succession de rêves-cauchemars où j'ai tour à tour oublié les radio et ARVA, été coincé sur la route par un accident de tracteur, et fini par voir la route se dérober sous les roues de la voiture...

Le subconscient travaille grave car aujourd'hui c'est la dernière chance d'avancer pour la "cause" avant un certain nombre de semaines de confinement.

On a décidé de démarrer tôt, et heureusement on arrive à bon port à 8h du mat avec tout le matériel. JLuc, Dom, Denis et Steve descendent au VL pendant que je vais rejoindre et briefer l'équipe Chandelier. En arrivant à l'Escale, je trouve Léon et Léo qui attendent Etienne après un bivouac sur place. Ils sont sans nourriture depuis la veille et Léon n'a pas de néoprène. Ca commence mal...

L'équipe rentre sous terre à 10h avec une probable option de demi-tour assez rapide. Inquiet, je rejoins les autres au fond du VL à 11h. Ils ont déjà bien avancé vers le bas avec un système de rotation sur le front de taille toutes les 20mn.

Au sommet du puits artificiel, bas du Vieux Lion

Puits de 4,5m creusé en deux séances

 

13h : Un appel retentit à la radio. Soulagement, la "section St Antonin" est arrivée à bon port, avec de l'eau jusqu'au nombril dans le réseau I. C'est l'heure du test ARVA qui doit valider ou sanctionner le travail accompli.

Un premier coup d'adrénaline monte lorsqu'on se met à entendre parler l'équipe Chandelier à travers le remplissage. Ils nous signalent par radio qu'ils sentent un courant d'air arrivant vers eux. 

Le verdict ARVA tombe : 2,4m de lacune. Génial, la motivation monte encore d'un cran et l'espoir de concrétiser aujourd'hui devient possible. C'est décidé, on continuera jusqu'à la délivrance. Boris arrive en renfort et les rotations reprennent de plus belle.

Petit tour d'horizon :


15h : Il devient désormais possible de communiquer entre équipes sans radio. Nouveau test, il reste 1,4m mais nous n'avons plus les flèches directionnelles sur une distance aussi courte. On se réajuste plusieurs fois à la voix. La structure du remplissage, induré par la calcite, nous permet de ne pas voir les parois s'effondrer autour de nous, le puits creusé dépasse à présent les 6m.

Tout s'accélère soudain à 16h30; les quelques vidéos qui suivent dans l'ordre chronologique valent mieux qu'un long texte pour décrire les faits et l'ambiance :





 



On l'a fait !!! 15 ans après la jonction historique de Matte Arnaude avec Cabrespine, et presque deux ans après le début des travaux en surface au Vieux Lion, le SCA offre au département de l'Aude une seconde traversée d'envergure nationale, et surtout un accès direct aux drains majeurs du pays de Sault depuis la surface du plateau par ...  une jonction topographique en aveugle, au mètre près, à 75m de profondeur après presque 4000m de cheminement souterrain, et en l'absence de cavité au départ. Un pari qui énoncé comme ça pourrait s'approcher de la débilité profonde...



On ne résiste pas à une petite visite, et le cerveau a du mal à réaliser que ces paysages vus en pointe engagée ne sont plus qu'à 20mn de la sortie.

Arrivée dans l'affluent du Vieux Corbeau depuis la jonction


Sortie des étoiles plein le yeux à 18h30, avec encore du mal à réaliser ce qui vient de se passer. Sans la communication avec les gars du Chandelier, il aurait fallu au moins une sortie supplémentaire pour s'orienter, et encore !


 

Merci à toute l'équipe d'avoir eu confiance dans le diagnostic de départ, initié par une intuition tenace lorsque l'on passait par là pour aller bosser au P8, puis confirmé plus tard par la topo. Et bravo pour n'avoir jamais perdu la motivation nécessaire; tout au long de ces nombreuses épreuves et obstacles surmontés les uns après les autres.

Une belle page de l'histoire de l'exploration du plateau de Sault et du SCA se tourne, et une autre va pouvoir commencer à s'écrire. La prochaine étape visera à présent le Blau souterrain...

 




33 commentaires:

masdan a dit…

Grandiose !!! Les travaux ne seront pas finis, mais les explorations reprennent avec l'équipe'' au complet'' que dis je agrandie!!!

https://www.youtube.com/watch?v=hUxRkuL_LMU

Anonyme a dit…

Énorme , dans une série de téléréalité vous étiez au record d audience
pour le suspense a rebondissements multiples
Bravo pour la pugnacité et l abnégation dont vous avez fait preuve
A bientôt peut être de vous voir
Pierre
(le spéléo errant de Matte Arnaude )

Ours a dit…

Chapeau bas !
Une fois de plus vous démontrez une pugnacité et des compétences affirmées.
Certain une fois arrivé au "bouchon" aurait plié la topo et classé le trou comme terminé.
La passion de l'exploration vous anime, vous ne vous en êtes pas dessaisi et vous avez su concrétiser le meilleur.
Nul doute que là, comme ailleurs, vous réaliserez encore de grandes choses.

Romain a dit…

bravo à tous !!! c'est génial et dire que c'est que le début !

Félix a dit…

Bravo!
Dommage que je n'ai pu y être.
Mais j'essayerais de passer quand je pourrais pour la suite des explos (normalement je serais dans l'aude du 8 au 11 mai). Histoire d'enfin voir le Chandelier (de tout ce temps qu'on cherchait à le rejoindre, je n'y ai jamais mis les pieds!).

Du coup, la suite du programme, c'est quoi? tenter de rejoindre le Blau par le trou soufleur à la jonction III-IV? Ou l'étroiture ultra sélective? Ou le siphon de sable?

Pour le puits de jonction, il es "bien" comme il l'est ou il faut étayer pour que ça tienne dans la durée?

Dom POULAIN a dit…

superbe compte rendu ,avec la jonction presque en direct
ca me rappelle la jonction du tunnel sous la manche!
bravo à notre équipe

Denis a dit…

Salut Pierre ! Tu ne pourras pas de perdre dans le Chandelier, c'est tout droit ! ;) Ca t'aurait plu tous ces cailloux qu'on a déplacés et redéplacés, ces galeries creusées pour rien... En souvenir de nos aventures au T21 et à la Trayolle !

Gaëtan a dit…

Chapeau le SCA, quelle ténacité, comme quoi, il faut toujours y croire!!!
Un bonjour à tous ceux qui me connaissent, que de souvenirs passé à Vignevieille, et maintenant, l'aventure ne fait que commencer dans l'exploration du Blau. Bravo à tous.


Gaëtan (la cordée Belgique)

didier rateau a dit…

un seul mot BRAVO!

masdan a dit…

Mais Gaëtan,il faut venir, souvenirs de Vignevieille Amitiés de Daniel Mas.

riton a dit…

En attendant de vous donner des données chiffrées (je suis l'historien de service)chapeau en premier lieu au topographe en chef Laurent, pour une telle précision sur une telle distance. Avec en plus un trajet très fantaisiste de ce réseau qui vas vers le Sud,puis vers le Nord...pour revenir vers le Sud-Ouest!!

Daniel C a dit…

Félicitation a toute l'équipe

Thierry bonnel a dit…

Fantastique et bravos à tous ...faudra patienter encore un peu maintenant !
Beau tableau de l'équipe au complet à la sortie ..

laurent a dit…

Merci pour tous ces messages qui font chaud au coeur.

Pour la suite et pour répondre à Félix, par ordre de priorité :
- finition du passage de la jonction (un peu de purge, mise au gabarit secours, déviation de l'actif de l'arrivée des puits)
- balisage immédiat du cheminement dans les parties concrétionnées de l'affluent.
- remplacement de l'équipement explo des mains courantes du tube supérieur
- élimination du court passage pouvant se mettre en eau en crue peu avant la confluence avec le collecteur fossile
- comblement du retard topo dans les annexes

Tout ceci devrait nous mener au début de la belle saison. On aura alors plus d'infos pour investir le meilleur endroit vers le Blau (courants d'air)

Gounel a dit…

Chapeau bas messieurs pour cette aventure hors du commun. Après le chantier de l'entrée du chandelier et de sa trémie redoutable, le chantier de la jonction.
Le suspens était là, même par écran interposé. Bravo !

Anonyme a dit…

C est vraiment super
Les vidéos donnent vraiment l ambiance
Ça m a fait penser aux vidéos d arrimage a l iss !
La poignée de mains ,surtout après tant d effort est historique ! ( spéléo )

Bravo à tous :-))
VF

Etienne a dit…

Désobstruction colossale coté vieux lion ! Je n'avais pas vu la moitié inférieure du chantier n'étant pas venu donner la main de ce coté là depuis un bon moment. Hallucinant ce que vous avez creusé, stocké avec malice et technicité et tous les petits aménagements rendant les conditions de travail plus humaines... En plus d'être complètement frapadingue faut un mental d'acier trempé et un sacré savoir faire ! Nulle doute que ses efforts seront récompensés par de belles premières. Mais comme lu plus haut commençons par la protection et sécurisation.

riton a dit…

A cent pour cent d'accord avec le prochain programme.
Il ne faut pas ce lancer comme des malades dans la recherche de la suite.
Le potentiel statut de classique de la traversée, nécessite d’être hyper clean. C'est aussi dans cet esprit là que j'avais équipé le BA1.

brigitte a dit…

BRAVO! vraiment super boulot

jean michel a dit…

Ce sera donc la jonction du confinement (un confiné de la jonction)

Dom POULAIN a dit…

on a bcp pensé à toi jean michel et on aurait bien aimé partager ce moment avec toi.
ce n est que partie remise !

Unknown a dit…

Bravo à toute l'équipe, acharnement et objectifs bien définis, motivation et esprit d'équipe. Cette frénésie couronnant des années de désob m'a rappelé d'autres jonctions, notamment chez nous à la grotte des Chamois. Et peut-être ce qui restera, au-delà du passage relançant de belles explos futurs, c'est l'amitié d'une équipe soudé prête à relever tous les défis.
Encore bravo, je viendrais visiter le Chandelier !

Unknown a dit…

"unknown" c'est Philippe Audra ;-)

laurent a dit…

Merci Philippe.
Ce sera avec grand plaisir...
Le sujet d'études est passionnant et riche, les résultats du dernier multi-traçage de février viennent encore de le prouver (restitutions multiples, diffluence Atlantique - Méditerranée à partir d'un même point, vitesse linéaire de 400 m/h...). De belles discussions hydrogéologiques (entre autres) en perspective !

Unknown a dit…

"D'une débilité profonde"!!! Encore des gens à qui on a dit "c'est impossible" et qui ont répondu "c'est pour ça qu'on va le faire !". Merci de m'avoir tenu en haleine ! Les paris fous j'adore ! Et d'ailleurs ce sont souvent ceux là qui payent. Amitiés depuis Courniou dans le 34. Lionel

masdan a dit…

Heureusement que je ne suis pas venu faire la tambouille en surface!!! Quand vous êtes ressorti la monstrueuse piperade au poulet aurait été froide.... J'avais prévu le Lundi.♪♫♪. Et les jeunes aventuriers venus avec Etienne , Ont ils fini par manger ? Ce sont des rudes, j'espère qu'on les reverra.

Gardèch'ti a dit…

Grand BRAVO aux membres du Spéléo Club des Audacieux.
On dit que la chance sourit aux audacieux.
Non c'est la somme de vos qualités dans de nombreux domaines qui vous récompense.
Merci de nous avoir, semaine après semaine, fait vivre cette grande aventure.
Que le confinement soit le "Repos du Guerrier" avant de nouvelles conquêtes.

Un désobeur qui se serait plu à être des vôtres.
Le Gardèchti de La Cordée

riton a dit…

"Dompter" un animal est de l'ordre de "l'illusion".
Encore pire une cavité. Il faut se défaire de ces illusions....

laurent a dit…

Dans le registre découvertes et explorations récentes, un lien vers le site de la belle grotte de Barjac dans le Gard, dont Gardèchti (ancien également de la team Vignevieille) est un des heureux inventeurs :
https://grottedebarjac.wixsite.com/grottedebarjac

masdan a dit…

Magnifique et si fragile...Bon courage pour la protéger....

riton a dit…

Maintenant en prévision de la topo, creusez votre imagination pour donner des noms à différents endroits.

leblaireau09 a dit…

Bravo à toute l'équipe pour ce travail hors du commun !
Vous entrez dans la légende du plateau. Continuez par vos exploits et récits à faire vibrer de passions le sous-sol incroyable de ce massif !

Au plaisir de se rencontrer,
Philippe Jarlan

masdan a dit…

Philippe, tu pourras amener ton drone dans le réseau, pas besoin d'autorisations préfectorales......,-)