samedi 27 mars 2021

Les derniers mètres

Samedi 27/03/21

Trou du Vieux Lion

Participants : JLuc, Clément, Dom, Laurent

TPST : 7h

 

On devait être 5 au départ mais problème de voiture pour Romain de bon matin. Heureusement il arrive à faire passer l'info de ne pas l'attendre.

Après un passage à Font Maure, on se retrouve au Vieux Lion à 9h sous la pluie. Sous terre tout est encore sec et c'est tant mieux.

On commence par aménager le chantier du fond : chemin de ronde en pierre pour descendre au point de départ; équipement d'une main-courante et d'un balancier pour monter les gamattes sans forcer, pose de marches pour le confort et la sécurité. Tout est paré pour envoyer du lourd dans des conditions optimales, avec en prime un certain sens de l'esthétique...

Départ de la journée à 1,8m du rebord du puits artificiel et tout va s'enchainer à un bon rythme. En fin de matinée, Clément qui est sur le front tombe sur un sol nettement plus dur. Ca pourrait être une mauvaise nouvelle mais en fait la configuration vers le bas va nous sauver : il s'agit de blocs qui ont subi de telles pressions qu'ils sont facilement fractionnables au marteau burin. De la calcite s'est insinuée dans les fissures de telle sorte que ces ensembles forment des parois qui ne risquent pas de s'effondrer. Il "suffit" de casser là où on veut passer. L'exercice est physique mais la motivation est au top.

On abaisse ainsi le sol et trouvons rapidement de petits vides entre les blocs, avec parfois même quelques concrétions. L'aspect ressemble à présent trait pour trait au bouchon côté Chandelier. La paroi nord nous sert de guide et de vieilles stalagmites enfouies sous le remplissage retrouvent l'air dont elles ont été privées depuis belle lurette; le chantier raconte l'histoire géologique récente de ce coin de massif...

A la fin d'une après-midi de forçats, les blocs et graviers collés par la calcite deviennent de plus en plus libres et il est difficile d'abandonner pour remonter à peu près à temps pour le couvre feu, tellement il nous semble que chaque coup de piquette pourrait amorcer le courant d'air. La paroi s'infléchit carrément vers le nord à présent, ce pourrait être l'amorce du plafond de la galerie sous-jacente ?

Mesure en fin de chantier : nous avons atteint 3,5m de profondeur. Il ne pourrait peut être rester que 3m si on ne loupe pas la lucarne de la voûte. Les prochaines sorties seront à nouveau sous haute tension.

Malheureusement pas de photos, l'appareil est pour une fois resté dans la voiture.



 

10 commentaires:

Denis a dit…

Ca chauffe, ça chauffe !

Dom POULAIN a dit…

Le menhir est totalement enfoui.......

masdan a dit…

ça passera quand , pour le Lundi de Pâques?.... question de prévoir le graillou ?...

Unknown a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
felix a dit…

ça avance, ça avance ...

laurent a dit…

Difficile de prédire le jour J, mais c'est dans pas longtemps...

riton a dit…

Si c'est possible, le nom de famille de Clément, pour le CR de l'Historique.
Merci.

Dom POULAIN a dit…

clement sebille
une bonne recrue!

riton a dit…

Quelques chiffre de l'historien de service:
68 sorties au Vieux lion depuis le 28/04/2019.
Rien que sur le Chandelier: 83 sorties.
Total sorties membres CLUB sur tous les trous: 829 sorties.

Dom POULAIN a dit…

Merci pour les stat