samedi 31 mars 2018

L'origine du Blau reste mystérieuse

Samedi 31 Mars 2018
Suite des résultats du traçage plateau de Sault

On s'en doutait fortement depuis deux ou trois jours, eh bien c'est confirmé : la perte du Rébounédou ne participe pas à l'alimentation du Blau.
La coloration verte est réapparue à Font Maure depuis hier, elle est visible à l'oeil nu ce matin.



Il y a d'autres sorties d'eau en amont de l'émergence au niveau de l'Aude
Il semble que le chemin emprunté par l'eau soit le même qu'en moyennes eaux car les caractéristiques de restitution se ressemblent (forte dilution, zone tampon). Toutefois la vitesse est bien plus élevée, supérieure à 100m/h linéaires, car le fort débit booste le renouvellement dans les drains.

Du coup, le mystère de l'origine du Blau s'épaissit car il faut bien lui trouver un bassin versant en relation avec son débit, vers l'Ouest et le Sud-Ouest. De nouvelles investigations seront nécessaires...
Le trajet de la fluo sur la carte ci dessous :


8 commentaires:

masdan a dit…

Retour presque case départ !Et pourtant, le blau, il coule...

masdan a dit…

Mais, est ce que l'analyse chimique complète des eaux a été faite ?...

Thierry bonnel a dit…

Une information primordiale vient d'être levée et confirme que le grand secteur rebounedou belvis ne participe pas ou plus à l'alimentation du blau mais il reste bien des mystères à lever quant à la compréhension du drainage rapide des eaux des pertes les plus en amont celles de camurac par exemple...

laurent a dit…

L'analyse des échantillons "crue" est en cours au labo.
Si il repleut la semaine prochaine, peut être un nouveau traçage possible à l'Ouest de la vallée fossile. Sinon il faudra attendre la prochaine saison haute.
Le suivi de la sonde du Blau montre aussi d'importantes variations de température journalière que l'on ne peut pas corréler simplement avec les épisodes de pluie (écho de phénomènes plus lointains, mélange ?)
La connaissance progresse à grands pas, mais il reste beaucoup de choses à comprendre. Passionnant...

masdan a dit…

Mais il y a encore un bon impluvium au nord ouest, avec de nombreuses failles N-S....

riton a dit…


Certainement du méchant réseau la dessous, malgré des zones noyées!!
Les vielles hypothèses semblent étre remises en question!?
Conclusions: 4 réseaux majeurs sous le plateau: Poljé Coudons- Ginoles. Rébounédou- Font Maure. ? (Frau?)- Blau. Frau et Ouest plateau- Fontestorbes (inter-connecté avec l'amont du Blau, telle est l'interrogation du moment...).
Spéléos réveillez vous, y a du boulo!!

riton a dit…

J'oubliais: Amont du Rébounédou jusqu'à....Camurac (c'est là que ça coulerais le plus vite!!)

laurent a dit…

La Frau c'est drainé par l'Esqueille et Fontestorbes, ça au moins c'est sûr.
Concernant le plateau, suite aux différents traçages et en l'état actuel des connaissances il y aurait vers Font Maure deux drains majeurs et parallèles dont la confluence serait très en aval (vers Quirbajou).
Le plus rapide est celui du sud venant de Camurac (24 km à vol d'oiseau !). Il passe on ne sait trop comment au sud de Belvis en évitant la vallée du Rébenty. Le plus lent et noyé est celui du nord passant sous le Rébounédou. Reste en plus à déterminer l'agencement du Blau dans tout ça...