dimanche 25 juin 2017

Trou de Ver : suite en vue

Dimanche 25 Juin 2017
Trou de Ver
Participants : Jean-Luc, Henri, Steve, Laurent
TPST : 6h

A quatre nous reprenons la désobstruction de la galerie du fond presque totalement comblée par le remplissage.
On est pas assez nombreux pour remonter les remblais dans l'annexe du haut, il faut trouver des solutions alternatives de stockage, d'autant que le débit de vidange est rapide dans ce sol meuble.
Jean-Luc opte pour l'ouverture de la faille annexe.
Pendant ce temps, on stocke sur place en bas du toboggan en tentant de préserver le "trou à Denis".
Deux gros blocs sont éliminés en "micro" dans la suite.

A la mi-journée, après trois heures de creusement en aveugle, on peut apercevoir une voûte qui plonge et un élargissement 1,5m devant. Quelques mètres de descente au sondage...
Reprise de plus belle après la pause; de nouveaux indices montrent que nous sommes sur la bonne voie : vestiges de planchers stalagmitiques, sable, billes noires de schiste (disparu en surface).
On stocke les blocs dans la faille annexe à présent ouverte, et maintenant que le doute est levé, les remblais fins finissent au fond du trou à Denis (aucun rapport avec un ex-député bien connu).

On se taille un gabarit confortable sur plusieurs mètres jusqu'à ce que Steve, en pointe, fasse une rencontre imprévue et virile avec un bloc de 150kg responsable de la création du bouchon de terre.
Le bloc, en s'affaissant subitement, ouvre la suite.
Derrière, le conduit prend de la hauteur, s'étire en méandre-faille et plonge sur un départ (presque passable) de ressaut de quatre mètres.
On voit le fond calcité et dégagé de tout remplissage. C'est assez large sans être immense et ça tourne vers la droite.
Je finis la journée en faisant une salve de trous au départ du nouveau ressaut. La prochaine fois il y aura au minimum un peu de première à la clé...


4 commentaires:

masdan a dit…

Et , dixit le courant d'air ?

laurent a dit…

Toujours alternatif. Moins fort qu'en hiver mais phases très longues.
Peu d'influence du thermique on dirait.
Courant d'air vraiment atypique tout comme le trou...

masdan a dit…

Vivement....Ce trou se trouve en bout de la faille de Peyre Fouillère, le prolongement est recoupé par une autre faille qui passe par la Caune de Salza( un des amonts de Vignevielle) et qui se prolonge jusque à la résurgence du paradis(,) entre Vignevielle et montjoie.... Avant les grosses pluies, s'il vous plait, un inter club, après l'oeil du Hibou, avant le siphon que vous avez franchi il y a plusieurs mois, le boyau de 400 m et quelques pailles dans la lucarne vers les ténèbres tempétueuses..... Merci.

riton a dit…

A la prochaine séance, il ce peux qu'il faille du monde. Car la capacité de stockage au fond vas baisser....