mercredi 18 janvier 2017

Les cavitées du Blau

 Mercredi 17 Janvier 2017
participants : Jean Luc
TPST : 1h
TPEP 2h
Je viens de faire la visite des différents trous du Blau. 
A 15h, température négative,  Le trou du vent aspire fort avec un bruit de turbine et le bouchon est toujours en place. 
Le trou des feuilles aspire lui aussi, en remontant dans l’étroiture je sentais nettement de l’aire frais sur mon visage .La corde n’est plus dans l’eau en effet la première salle est sèche.  Il reste une petite flaque d’eau dans le conduit que nous avons ouvert pour accéder à la salle des Nyphargus, ce serait passable en se mouillant les avant-bras et les genoux,  je pense que l’eau va continué de s’infiltrer.  

Conduit de la salle des Nyphargus
Entrée du conduit














L’entrée des dames est sèche et n’a pas eu de circulation d’eau, de jolies stalactites de glace ornaient l’entrée. Ou fond de la cavité  je sentais de l’air frais sur ma main au plus prés du haut du plafond. 
L’entrée des dames
Le fond de l’entrée des dames




17 h, température très négative, concernant le Chandelier le bouchon était toujours en place et la aussi un petit bruit de turbine était présent, j’ai enlevé le bouchon de paille et descendu au fond du trou pour voir le résultat de la dernière châtaigne, très efficace. 
Il faudra du monde pour sortir les déblais. Surprise le même petit bruit de turbine de l’entrée se fait entendre entre les blocs du fond. La cavité est intacte comme nous l’avions laissé lors de la dernière sortie de désob, aucun éboulement. En sortant j’ai remis en place le bouchon de paille pour favoriser l’aspiration du trou des feuilles qui je pense facilite l’évaporation de l’eau dans les conduits récemment ouverts. 


Le bouchon de paille au Chandelier
L'entree du Chandelier

8 commentaires:

Thierry Bonnel a dit…

Joli reportage de l'état général de la ventilation en cette période de grand froid sur l'ensemble des trous de surface...
Vu l'assèchement assez rapide des feuilles une fenêtre d'explo pourrait être encore envisagée mais c'est encore la météo qui decidera de sa faisabilité...

dominique poulain a dit…

Le trou des feuilles ne se donnent pas facilement 😊

riton a dit…

Rien à rajouter au commentaire de Thierry. Souhaitons que les prochaines intempéries soient...neigeuses. Ce trou des feuilles sera quand méme une cavité de la belle saison. Le Chandelier reste le plus intéressant!

riton a dit…

J'oubliais: il faudrait songer à aller topoter et déséquiper le trou du cerf (Elo?, ou l'on à laissé une tripotée de cordes!

Thierry Bonnel a dit…

Topo,fiche d'équipement,revoir le fond,je suis toujours intéressé par ce que je viens de citer...tu as raison Henri la période est idéale en ce moment faudra pas trop tarder pour y aller...
Le club est à l'agonie de matériels?

masdan a dit…

Soit vous amenez une piscine gonflable baby , et vous videz cette flaque dedans avec des sceaux, soit vous faîtes un trou dans le sol avant l'obstacle,vous faite une bauge avec les remblais, et vous mettez un polyiane et vous transvasez .Ensuite vous mettez une bâche pour ne pas trop vous pourrir en passant.

Thierry Bonnel a dit…

L'ideal une fois l'obstacle franchi s'est de s'équiper d'une pompe à main vide cale de bateaux et d'un tuyau de 15m pour finir la vidange dans un point bas de soutirage de la salle nyphargus servant à l'occasion de matériel de pompage de secours en retour d'explo...

riton a dit…

Absolument Thierry, ce que je pense étre la meilleure solution.
Il y a aussi plus sommaire: les écopes de bateaux et les sceaux!
C'est plus que tu pain sur la planche en ce moment!: je viens il y a une heure de trouver un nouveaux trou souffleur....à 20mn de chez moi!!!!