lundi 7 mars 2016

Dimanche 6 Mars 2016: Grosse collective à Matte Arnaude.

 C'est vraiment une collective, puisque l'on va y descendre à 18!!
Seb
 8 cadres pour 10 nouveaux. Dont un qui n'a jamais mis les pieds sous terre.
Laetitia
Sont de la féte, une véritable foule dans "notre" base:
C'est pas beaux ça!!!!
Jean Luc et Julie, moi-méme, Laurent, Pierre, Dominique, Denis, Sébastien, Jean Marc, Elodie,Eric, Stewe, Laetitia, Jean Etienne, Maxime, Alexandre, Mathieu, Marion.
Lumineuse je vous dis....
Météo de nouveau infecte, qui nous fait nous changer dans la base.
Maxime
Puis je part avec un
du monde....beaucoup de monde!
premier groupe: Elodie, Sébastien, Eric, Laetitia. L'on ce met vite à l'abris...sous la trappe d'égout, puis je donne un bon rythme, pour ne pas provoquer de bouchon en amont....Jean Luc et Julie accompagne Stewe, et le reste de l'équipe suit en plus ou moins en deux groupes. Deux heures plus tard tout le monde ce retrouve pour casser la croute devant les beaux gours de -250. Magnifique ambiance, dans un magnifique trou....Jean, Julie et stewe reprennent sagement le chemin de la surface, et j'ouvre de nouveau la marche. Avec de nouveaux un bon rythme, qui est suivit sans aucun problème. Quel plaisir de faire de la spéléo avec de tels compagnons, quand l'on pense a certains boulets que l'on amenne dés fois ici! Et qui encore ne fond que descendre pour faire la traversée!Et le plus fort, c'est que TOUS descendent à -415m....jusque devant le siphon plein a rabord, et qui fait des gargoullits impressionnants. A partir de -200, l'on ressent quand méme le résultats des intempéries. Bien plus en tout cas que dans les vents-d'anges l'autre jour....Ceux qui sont en combinaison coton n'arriverons d'ailleurs que difficilement a ce réchauffer. Max notre homme grenouille n'a que faire de ces quelques gouttes...mais Mathieu en souffrira davantage....La remontée occasionne quelques égarements cocasses dans des affluents. Car malgré son statu de classique Matte Arnaude est une grande cavité sportive. Plutot réservée a des spléléos expérimentés. Dans l'optique du congrés d'Avril, Laurent fait un bon balisage avec les petits panneaux que m'a passé stoche.
Nos nouveaux marchent comme des avions....et ça fait plaisir....Et en plus sont motivés pour continuer, y compris venir dans des sorties explo- désob! Que du bonheur!
Laurent si tu de meilleures photos, rajoutent les.
TPST:8H

2 commentaires:

dominique poulain a dit…

Un bon moment. Ambiance exercice secours .voila pourquoi on tire des gamattes

laurent a dit…

Sympa et peu habituel de faire le trou en hiver. Ambiance très alpine à partir de -300, le max de débit arrivant du réseau de la grande cascade avec un gros courant d'air aspirant (les deux doivent être liés). Pas mal d'eau aussi aux chataignes, le dernier affluent du système non encore découvert !
Le siphon est presque totalement fermé, d'où le bruit de moteur et les remous dûs au zef au niveau du verrou.

C'est super de voir la nouvelle génération se prendre au jeu de la spéléo sportive et d'exploration.