samedi 4 janvier 2020

Bizutage productif

Samedi 04 Janvier 2020
Trou du Vieux Lion
Participants : JLuc, Henri, Manuel, Boris, Laurent
TPST : 8h

Aujourd'hui on reçoit un nouveau venu dans l'équipe : Manuel qui est étudiant en archéologie à Perpignan.
Grâce à cette nouvelle recrue, à cinq, nous allons ressortir en surface dans la matinée tous les remblais du bas du R5. Manuel va rapidement découvrir le grand frisson, puisque le premier contact avec le Pays de Sault en Janvier va le conduire à frissonner une bonne partie de la journée. Mais il tiendra bon sans broncher (je n'ai pas dit sans bronchite...). Côté désobstruction la piquette est retrouvée plantée non loin d'un trou dans la calcite du sol, qui va nous emmener vers la suite : vers midi, un sondage annonce un nouveau cran vertical qui reste invisible pour le moment.

Travaux d'ouverture bas du R5
Première salve en aveugle et une vingtaine de gamattes de tartre à remonter. Le verrou a tenu bon, mais le marteau-burin entre en action, avec conviction...
Ca commence à céder, on y voit plus clair : un banc de calcaire très marneux empêche encore de passer. On va lui faire sa fête avec la mèche de 16mm. C'est le coup de grâce, le passage s'ouvre...

Photo pour Denis : Boris juste avant de passer dans la suite
Pour la première fois au trou du Vieux Lion, il faut aller chercher la corde et le baudrier complet, car il faut équiper ce nouveau ressaut en forme de bouteille.

Explo nouveau ressaut
Descente de 5m, c'est assez large en bas. La galerie d'origine reste pénétrable, l'obstacle suivant est constitué d'un remplissage meuble d'alluvions marneuses amenées là par l'ancienne perte aujourd'hui fossilisée. Une simple croûte de calcite scelle ce vieux remplissage, qui a été en partie soutiré. On voit sur 1m de plus. Pour le moment, fini les artifices, la suite se creusera à la piquette, et on pourra stocker un peu plus haut. La désobstruction pourra se poursuivre à 4 dorénavant.
Une nouvelle étape a été franchie, nous rapprochant un peu plus de l'objectif...

Vue depuis la lucarne ouverte ce jour

7 commentaires:

Dom POULAIN a dit…

De beaux résultats.

Felix Nilius a dit…

Du coup, la suite était sous le puits de la dernière fois, et pas dans le méandre, c'est bien ça?

riton a dit…

Journée décisive vécue tambour battant. Bien heureux d'avoir la combi plastique, considérée maintenant et à tort comme une antiquité, et qui n'est plus vendue en France...Je crois qu'une marque Suisse la distribue encore. Rationnels ces Suisses....

laurent a dit…

En fait, les deux. Le méandre était creux en dessous et rejoignait le ressaut suivant à l'aplomb du précédent.

masdan a dit…

Bon début pour une année décisive:l'explo des arcanes du massif à 40 m des voitures !!!

masdan a dit…

Il resterait entre 15 et 18m à descendre pour rejoindre le haut des escalades...

Denis a dit…

Sacré Boris, je le savais!
Bon je vois que tu as sali ta combi, quand même. C'est clair que ce trou est froid et mouillant, les conditions sont rudes. Bravo à l'équipe !