lundi 11 septembre 2017

Sécurisation épisode 4 (et demi) : Prison Break à l'Escale

Dimanche 10 Septembre 2017
Trou du Chandelier
Participants : Jean-Luc, Henri, Thierry, Laurent
TPST : 8H

Aujourd'hui fini la désobstuction et les purges angoissantes, place enfin à la consolidation. Beaucoup de matériel amené su place : grillage, câbles acier, goujons, perfos, matériel de bricolage, barres de fer et équerres,...
Malgré la pluie dehors, nous bénéficions de très bonnes conditions dans le trou : l'eau n'a pas encore imprégné la totalité de la couche de sol superficielle et la cavité est sèche. Et surtout, fini le vent glacial de l'été; l'aérologie du trou est plus calme avec par moments de fortes bouffées aspirantes, les premières de la saison.
Il faut dire qu'en altitude il fait froid, la neige a fait son apparition aux Angles et vers Font Romeu...
L'aspiration alors qu'à l'Escale il ne fait pas très froid (10°C environ) montre que les entrée hautes potentielles du système doivent se situer assez haut et pas simplement dans la vallée sèche du col située à seulement 900m d'altitude...

Les diverses interventions de la journée en photos :

Renforts sur clé de voûte

Equerrage sous le dernier palier suspendu

Pose de géotextile et grillage depuis le bas des zones meubles

Jean-Luc en cage dans le haut du ressaut

Vue plongeante sur le R7 grillagé
Il reste encore une bonne journée de travail pour finaliser les consolidations.
La ligne de conduite que l'équipe s'est imposée à elle-même, à savoir ne pas foncer au fond sans avoir finalisé la sécurisation, tient bon. Chacun a compris les enjeux et les respecte malgré la difficulté de ne pas céder au chant des sirènes...
Bientôt l'exploration, la vraie, pourra rependre avec la satisfaction du devoir accompli.

7 commentaires:

masdan a dit…

Bravo !

masdan a dit…

La barre(tube ) si c'est pour empêcher une paroi de s'effondrer est trop longue ou le diamètre du tube trop petit : élancement trop grand, risque de flambage!!! A savoir que le pied droit de maçonnerie qui peut aller jusqu'à 2.5m ne peut supporter que 1000kg. I c'est pour empêcher le bloc de plafond de tomber : résistance 50 kg ..... Le grillage, si c'est pour retenir l'horrible mur de bloc : c'est hors sujet. Je dis ça car j'étais charpentier et j'ai fais des études de résistance matériaux en statique et dynamique Vous auriez dû tout purger à L'explosif avant de grillager. Je dis ça juste parce que je vous aime bien....

laurent a dit…

Dans ce cas tu peux être rassuré. Le mur de blocs a été monté par un pro de la pierre sèche, c'est l'endroit le plus solide de la zone désobstruée.
Le grillage n'est pas du tout à cet endroit mais plus bas, il servira simplement à maintenir une zone terreuse sans contraintes mais verticale. Les blocs litigieux en paroi et ailleurs ont été éliminés et crois moi il y a eu du ménage, on a entièrement comblé un des puits parallèles...
Quant à la barre de fer, elle soutient la moitié d'un bloc de 50kg qui tient tout seul (pour prévenir d'un choc involontaire en passant). Ce bloc nous protège d'une zone terreuse en suspension hors du passage, c'est pour ça qu'il est toujours là.

riton a dit…

La simple chose à répondre: tu travail de pro! De plus, une idée de génie de notre chef de chantier Jean Luc: un système de petits cables reliés aux goujons et avec un système de tendeurs très pratiques.Tricotés dans les mailles du grillage.
A ma connaissance (certains pourrons me rectifier s'ils ils ont des infos!): une première sur un chantier de désob., sur la région!!
Avec toute cette ferraille, il ne vas pas falloir approcher trop près le disto X!!!Si les paysans du 17ème qui ont bouche ce trou nous voyaient...ils nous dénonceraient à l'autorité royale!!!

Géronimo a dit…

dsl de ne pas pouvoir aider mais en periode de rentrée scolaire c'est dure de ce libere A+

Elodie a dit…

Ah ah! On se ferait denonce sans aucuns doutes!!! Vous faites un excellent travail!! De vrais pros! Bravo! On pense a vous

masdan a dit…

Comme on dit dans le jargon: trop de ferraille attire la fo
udre... :-)