lundi 17 juillet 2017

Dans la Cesse sèche

Dimanche 16 juillet 2017
Trou de la Cascade (nom provisoire)
Participants : Dominique, Denis

Objectif : atteindre l'entrée de la résurgence observée lors de la crue de février située en rive g. des gorges de la Cesse, à 40 m de haut dans la face sud, à environ 1 km à l'ouest de minerve. Il nous aura fallu prés de 4 h pour y arriver depuis la Cesse...
                                                     Crue de février
                                                            Le trou qui nous intéresse à g.

On visite d'abord plusieurs trous en bas au bord de la Cesse, dont 1 avec des marques de tir et de topo qui se prolonge sur plus de 20m, et un départ acrobatique à 2m qui donne sur un laminoir ventilé, à revoir.
On attaque ensuite la jungle à coup de cisailles coupe-branches efficaces. 20m plus haut, on butte sur un 1er ressaut de 4 ou 5 m. Un arbre permet de le franchir en grimpant. Il fait déjà chaud, même à l'ombre. Re-bartas au-dessus, puis on arrive sur une belle vire que l'on suit à d. jusqu'à être au-dessous de notre trou, après avoir coupé quelques figuiers pour passer.
Reste un 2è ressaut de 6m, mais bien déversé... On hésite à lancer une corde dans un grand chêne vert, mais la corde risque de se coincer. On décide alors de grimper au plus facile, 10 m à g. du trou.
Départ en libre, lunules, 2 goujons dans le dévers et ça passe. Relais au gros chêne, Dom monte en statique.
                                                      Départ 2è ressaut


La suite est une petite vire-laminoir au bord du vide, assurée sur colonnes et qui finalement passe bien.
                                                 

                                                  Dom adore l'escalade !  Entrée du trou à d.
Le trou est là, il en sort un air frais intermittent délicieux...
Dedans, une petite salle offre plusieurs sorties sur les gorges. Une galerie évidente au sol couvert de petits gours calcités entre dans la falaise. Elle est parfaitement nettoyée par l'eau, mais devient vite étroite. Une 1ère étroiture, puis une 2è sévère freinent nos ardeurs, et finalement un bloc empêche le passage au bout d'une dizaine de mètres. Des galets de rivère à moitié calcités bordent la galerie : viennent-ils de la Cesse 40 m plus bas ou de la résurgence ? Nous sommes un peu déçus, le courant d'air frais continue de nous narguer... Qu'importe, on reviendra avec Steve ou un éclateur, ou les 2 !

TPST : 30 min
TPES : 6h30 et 4,5 litres d'eau à 2





5 commentaires:

dominique poulain a dit…

Une belle et chaude journée.une dizaine de metre de surement première .de l artif ,un cadre sympa.
Les rebondissements de la cesse....

masdan a dit…

J'étais à Minerve Samedi !! Mis un article très intéressant dans spéléo rétro sur l'hydrologie du secteur ,où il est dit entre autres que les grand porches que l'on voit en face des grottes de l'Aldène ne seraient que ''l'aval'' de la grotte de Fauzan!!! bouché par le même remplissage Paléo et induré . Des spéléos auraient ouvert un boyau de 60 m ,et pourront, peut être poursuivre l'exploration sous le plateau ...

masdan a dit…

...ça rebondit sans cesse dans la Cesse,hum, bon, je sors...

riton a dit…

Dom en escalade!!!!L'on vois le résultat....Denis tu l'a traumatisé!!!

dominique poulain a dit…

C est de l artif et c est Denis qui grimpe
Y a un trou a la clef ....