lundi 20 mars 2017

La Courounelle après les crues

Dimanche 19 mars 2017
Participants : Denis et Sophie

Retour à la Courounelle pour voir ce qu'il reste de la crue du 14/02.


Surprise : en bas, pas de rivière, juste un minuscule ruissellement qui sort d'un concrétionnement.
Plus bas : quelques cascatelles, du même débit que ce qu'on voit en été au milieu de la cavité.

1er ressaut

On progresse facilement (Sophie en basket) jusqu'à l'étroiture avant la voûte mouillante. Là, 10cm d'eau, il faut mouiller les coudes et les genoux (une rigolade après les Feuilles...).



1ère étroiture dans mon dos (vers le fond). Traces du dépôt de la crue à hauteur de mon casque.
1ère étroiture


Le passage où on mettait une pédale pour prendre appui sur un marchepied est comblé de graviers, ça passe mieux qu'avant. La voûte mouillante est à 10cm du plafond, on voit un tout petit passage. Il faudra attendre que ça s'évacue.

Autre surprise : je sens au retour un bon courant d'air : la cavité aspire, comme en été (il fait 20° dehors). Est-ce que le fond ne siphonne pas ? Et je me demande quel a été l'effet des crues sur notre désob ...
Visite de l'amont, sec sauf quelques flaques dans les étroitures de Daniel (qu'on n'a pas encore visitées).
Dehors, en amont dans le canyon, repérage d'un trou souffleur joli mais sur une faille douteuse... A revoir.
Trou souffleur en amont dans le canyon (25cm de large)

TPST / ES : 4h

11 commentaires:

masdan a dit…

Figure toi Denis que je commence à numériser mes diapos du temps jadis, et que j'ai identifié la Courounelle et ses chatières amont. Là aussi un bon courant d'air, et après boum mon coeur qui fait boum, 500 m de premières possibles...

dominique poulain a dit…

Moi je pense que la courounelle nous appelle , maintenant que ma main va un peu mieux...
Surtout déjà les parties amont,
Le minervois quand tu nous tiens
Entre la surface ,plus ou moins report et le fond y a du boulot et y a du zef et pas à la riton 😊

masdan a dit…

J'ai fais un report à la visto des nase du terminus . ça correspond à un affluent, une belle fracture, rive gauche du canyon qui descend depuis l'entrée de la Courounelle .Dans le paysage, c'est en amont,juste, des vignes qui poussent sur une cochonnerie de terrains en chapeau des couches calcaires, accès depuis les pistes de la ferme du bas.
Pour l'amont, il ya certainement quelques tirs de mise au gabarit...La suite se fera en désobant un gravier consolidé par où arrive le zef.

riton a dit…

Mais elle est ou ta combie Denis...au trempage?!
Je suis aussi curieux de voir le résultat de cette crue sur la désob...Il faut croire que ça ne siphonne pas jusqu'au plafond, si tu a sentis du sef!

masdan a dit…

En dessous dalle de schiste, dessus belle dalle calcaire, une pente vers la résurgence.Quand il pleut par des fissures l'eau arrive par l'amont, mais surtout par le talweg de surface se jette, par l'entrée,un bon torrent.Le reste du temps, il n'y a pratiquement que des vasques non alimentées.L'air doit ressortie par des interstrates en plafond ,et peut être de l'eau également..

masdan a dit…

Les fameuses chatières....




https://goo.gl/photos/m91VC1ATeL4iFagk7

Etienne a dit…

J'étais pas né mais j'aurais bien voulu car vous aviez de belles bottes en 84 !

Denis a dit…

Super les photos, Daniel. Le problème, c'est que le beau brun a l'air d'être maigrelet !!!

masdan a dit…

Je suis en train de remonter le temps, j'ai plein de photos magnifiques, la plupart des premières ... en un peu plus de 10 ans , l'équipe de choc a fait environ 20 km de premières dans l'aude, et autant aux Picos de Europa , et sais tu que cela ne suffit pas : encore....Il n'y a pas que des étroitures, il y a du grandiose, dit il en toute modestie ...Et il en reste autant à trouver.

Seb a dit…

Merci pour les photos Daniel.

masdan a dit…

J'en ai plein,et plein d'anciens jeunes.....