lundi 6 août 2018

Turbines, schtroumpfs et passages-clés

Dimanche 05 Août 2018
Trou du Chandelier
Participants : Jean-Luc, Dom, Henri, Seb, Laurent
TPST : 12h30


Deuxième pointe de la saison au fond du réseau.
Sur le chemin d'accès les pyrales sont partout, la forêt n'est plus qu'un immense cocon avec des chenilles de toutes tailles qui pendent des arbres. On progresse en moulinant avec des bâtons. En laissant le chien attaché à l'entrée, on se demande si on ne va pas retrouver qu'un squelette dans un cocon en sortant la nuit suivante...


L'état des lieux dans le sous-bois
Enfin on est sous terre, loin de la chaleur insupportable et des chenilles. C'est un jour à pister les arrivées d'air dans le réseau.
Premier arrêt à la conduite forcée en face de la méduse, point de jonction potentiel entre la suite du Blau et le Chandelier. La conduite est presque pleine de sable induré mais pour la première fois on sent nettement de l'air sortir au ras de la voûte (1cm à peine entre remplissage et roche).
Première découverte de la journée avec fort enjeu, à 30mn à peine de l'entrée.

Deuxième pistage dans le réseau II cette fois, on monte dans le supérieur situé à l'aplomb d'une potentielle entrée d'après la topo. Tout semble colmaté par la concrétion, mais en redescendant une faille calcitée dans un recoin m'attire. A moins d'un mètre de la lucarne je perçois un ronflement caractéristique d'un courant d'air dans un diaphragme : un point faible dans la cuirasse vient d'être localisé ! Finalement la canicule a du bon...

Nous continuons vers le fond et arrivons au terminus topo; l'équipe se scinde en deux. Jean-Luc, Seb et Henri partent creuser au terminus pendant que Dom et moi continuons les relevés en direction du III.

Au départ de la topo dans le II
Nous allons enchainer presque six heures de topo. Après la zone assez complexe de la fin du II-début du III nous arrivons au début des galeries plates. C'est là, lors d'un moment de silence qu'un nouveau bruit de ronflement me parvient. Il est vite localisé 25m plus loin : derrière un rideau de concrétions à 1m du sol il y a un nouveau trou souffleur, le troisième de la journée...
Celui-là est particulièrement intéressant vu sa position éloignée dans le massif. Réseau annexe ou passage vers une entrée supérieure, il existe à présent une multitude de chantiers secondaires...

Topo dans le III
Peu après 18h, nous arrêtons les relevés et rejoignons l'équipe du fond.
Ils se sont donnés sans retenue, ont franchi le premier diaphragme, ce qui les a rendus méconnaissables et tapissés de glaise, et viennent juste d'ouvrir un second quelques mètres plus loin, dans la calcite celui-là.
Nous les reconnaissons à peine, ils ont pris la couleur du sol et leur visage est devenu bleu. En cause le courant d'air puissant et glacial en pleine figure pendant plusieurs heures.
Après le coup de chaleur de la semaine, c'est l'hypothermie du week end !

Henri dans un état second

Jean-Luc en phase 2 de son stage de rééducation intensif (option "marche ou crève")

Seb revenu à l'état sauvage
Mais...le sacrifice a payé
Une courte galerie de 15m fait suite au deuxième diaphragme.

Galerie progressant sous l'énorme coulée de calcite
Et au bout de celle-ci : un trou souffleur ponctuel et pleine roche d'une puissance incroyable : autant d'air que lors de l'ouverture du passage-clé dans la trémie d'entrée du réseau. Son élimination provoquera sans aucun doute une augmentation conséquente du débit.
A plusieurs kilomètres de l'entrée, le réseau IV du Chandelier nous appelle, la coulée est presque shuntée...
Un trou souffleur d'une force peu commune...
A la prochaine pointe, il faudra confortabiliser les derniers passages pour ne plus devoir ramper dans la glaise en parallèle de l'ouverture du trou souffleur. On est pas près de s'ennuyer étant donné la moisson du jour !

Retour en trois bonnes heures de progression sans compter les pauses (au lieu de cinq la fois précédente) grâce aux divers aménagements bien appréciés en ces circonstances d'explo. Aza est bien vivante à la sortie mais les chenilles ont reformé toutes leurs toiles sur le chemin...


32 commentaires:

masdan a dit…

Génial ! Dommage que je ne peux plus descendre!!!

riton a dit…

Courant d'air bien plus fort et froid qu'à la "turbine" au Chtulhu Démoniaque dans la forét des fanges. Quand l'on sait que derrière il y a, je crois, quinze bornes d'énormes conduits, ça laisse songeur!
Je n'avais pas eu froid comme ça depuis les explos aux Posets...dans les années 80!!

dominique poulain a dit…

le souffle de l ogre.
une très bonne journée

Thierry Bonnel a dit…

Bravo la vidéo résume bien les énormes perspectives à venir...
Soulagé de voir l'intensité du courant d'air aussi fort qu'à l'entrée...superbissime !

Ours a dit…

Plus fort qu'à la Turbine au Cthulhu ?
A écouter la vidéo on en est loin.
Riton,

Tes rares souvenirs du Cthulhu Démoniaque te trahissent ou ne serais-tu pas un peu chauvin ?

Pour autant je suis satisfait que la Turbine te serve d'étalon.

Sache que ce n'est qu'un des conduits qui amène les vents des ténèbres amont : nous en connaissons 4, d'une intensité comparable.
Eh oui, sans tambour ni trompette, nous continuons d'explorer.
Amusez-vous bien !

riton a dit…

La surface de la forét des Fanges me semble plus lapiazée en pourcentage de surface que celle du plateau de Sault (?).
J'ai du faire 7 ou 8 sortie au Cthulhu et il y a maintenant longtemps, mais ce passage m'avait marqué...

riton a dit…

Et merci a Etienne pour ces excellents reéquipements. Reste encore une séance de finalisation. Avis aus amateurs qui ne connaitraient pas encore le réseau...

masdan a dit…

Pour l'ours:J'aimerais vous suivre ,en théorie,non sous terre(oui, c'est drôle) Avez vous un blogue ou vivez vous cachés pour être heureux?...

Ours a dit…

A propos de notre pratique actuelle, elle est effectivement plus discrète que par le passé. L'attitude de quelques "cadres" Audois participe largement de cette évolution.
Il est clair que nous n'avons pas les mêmes valeurs : voir les choix du CDS 11 de nous imposer une concession payante aux Fanges en excluant les spéléos non fédéré (ce que nous avons toujours rejeté : pourquoi virer les autres ? Est-ce la meilleure fraternité à mettre en place pour les rassembler ? Pourtant nous sommes dans la même fédération. Mais qu'est devenu notre Fédération ?

Sur la comparaison Plateau de Sault / Forêt des Fanges, leur géographie est très différente. Superficie bien sûr mais surtout différence importante concernant le niveau de base des Fanges et s'agissant du Cthulhu Démoniaque une position topographique singulière qui fait lien entre des amonts sous la Forêts des Fanges et un aval, complexe, sous le Chaînon du Roc Paradet.

Sur les différences de morphologie de surface, bien des formes sont communes et ces karts ont été modelés sous des conditions paléo-climatiques très proches, je ne connais pas de carte géomorphologiques détaillée concernant le plateau de Sault. Juste quelques croquis à grande échelle.
Concernant les Fanges, sur la zone Cthulhu, nous avons levé une carte détaillée avec l'ensemble des cavités et topo pour les plus significatives et bien évidemment les formes de surfaces et des éléments comme des spéléothèmes, etc. Cela nous aide pour mieux appréhender cet immense puzzle, je ne peux que vous inciter à faire de même.
Bon, c'est long mais comme tout travail de topographie cela nous permet de trouver de nombreuses choses.

masdan a dit…

Nul besoin d'être fédéré, ou d'être dans un club pour faire de la spéléo !!!! Et imposer une concession payante pour les fanges ? ? ? Dis nous en un peu plus.Veux tu parler de concession ONF ?...

riton a dit…

Tout a fait d'accord sur le "travail" a faire sur le plateau de sault. Je met travail entre gillemets, car 99 pour cents des pratiquants ne conçoivent l'activité que comme un loisir d'aventure et de partage amical! Point à la ligne...Bien heureux quand il viennent au fond des trous!!>Il y a extrèmement peu de Bernard Ourniés, et ne t'en déplaise Bernard de...Christophe Bès! C'est a dire de super topographes, qui ont aussi une réflexion scientifique, tout en étant des acteurs de terrain...Pour l'instant, malgré une communication on ne peu plus ouverte (blog et liste de diffusion des sorties a venir), il n'y a pas vraiment de retour vers une dynamique collective des explos au Chandelier...Ce n'est pas un jugement, mais une triste constatation!
L'esprit clanique est très enraciné dans le milieu spéléo. L'on peut ma dire le contraire, mais les faits me donnent hélas raison.
Je ne veux pas polémiquer, mais j'en ai eu une (des!) illustration rescente!
C'est avec plaisir que je lis tes commentaires, et l'interrét que tu porte a nos aventures. A plus.

Ours a dit…

Masdan !

T'en dire plus ? Tu fais de l'humour! Vous (CDS 11) avez instauré sans aucune concertation et accord avec les autochtones que nous sommes une convention payante et autorisant exclusivement les recherches par des fédérés...
Une aberration liberticide sur des terrains domaniaux.

J'ai fais assez de foin à l'époque, ensemble des clubs Audois informés, demande de participer aux réunions du CDS 11 pour expliquer notre proposition et j'en passe...

Je suis bien sûr remonté jusqu'aux CD de la FFS, etc, etc.
Cela ne te rappelle rien ?
Quant on élit des cadres aux instances dirigeantes il est prudent d'évaluer leurs pratiques.


L'esprit clanique dont Riton parle, je le perçois comme une autre aberration. Nous ne sommes pas nombreux et certains s'évertuent à vouloir tout diriger, tout contrôler et obliger les autres à passer sous leurs fourches caudines ou à les exclurent.
Pourquoi ? Leur trou du cul est plus précieux que le mien?

Vous aviez dans l'Aude de grands spéléos comme Antoine Caux de la SSP, il avait parfaitement compris qu'une collaboration respectueuse était la seule manière de développer la spéléologie. D'autres suivent une autre voie.

Nous sur les Fanges nous avions invités d'autres clubs Audois à notre initiative d'abord le SCA, puis le SCM.
Allez donc consulter "Lo Bramavenc" ou SpeleAude...

In fine on voit ce que ça donne : une convention Audoise prise de facto de force et un Président de CDS qui dit pis que pendre de moi sur la liste spéléo.fr parce que je ne publierais pas assez à son goût ?! Pas assez de quoi ? Du grand n'importe quoi, visiblement il n'avait même pas lu les articles publiés dans son propre bulletin SpeleAude alors c'est sur il ne devait pas connaitre ni Spelunca ni Karstologia.
Mais pourquoi cette ire ? Peut-être pour me pomper une fois de plus et apposer le copyrith du CDS 11 ?

Est-ce l'esprit clanique Audois ?

C'est vrai qu'après ça, on devient un peu méfiant sur la nature de certain humain...



Bien sûr dans l'Aude il y a des gens bien, j'en connais même au SCM, :))). Mais il y a aussi de grands ridicules, mais à partir d'un certain age on est en droit de se poser des questions sur leur "bonne" volonté.

Et c'est bien là votre problème et votre responsabilité, quand on élit des représentants il faut évaluer leurs actions.
Si vous les laissez agir ainsi c'est que cela vous vas bien.

Cela étant l'important c'est l'explo et la meilleure compréhension du karst, alors bonne chance pour la suite !
J'espère que vous en trouverez plus que nous. Ce qui serait pas mal du tout...


masdan a dit…

Oh là, mais c'est de la rage!!!! De tout ce que tu dis je n'y suis pour rien !!!!!D'ailleurs je ne comprends pas la moitié de ce que tu dis ayant débranché de toutes instances depuis bien longtemps. Ceci étant ,au lieu de rester évasif sur les ou la personne dans mon radar, je la nomme, c'est plus sain,et on peu bien être en désaccord avec quelqu'un une politique, un groupe ... et le faire savoir.,cela vaut mieux que les non dits . Bien ,mais il n'y a pas que ça dans la vie. Carpediem,camaraderie et explos valent bien mieux .Bonnes découvertes, l'Ours,et ne change pas.

riton a dit…

Je ne crois pas Bernard que ce soit un problème de CDS.
Tu l'a dis toi méme: il ne faut pas mettre tous les oeufs dans le méme panier. C'est un problème d'Ego surdimentionné de certains qui pourrissent la collectivité. Comprend qui veut, comprend qui peux!
Et vive l'explo. Au delà des chapelles et de la bassesse d'esprit.
Amitiés.

masdan a dit…

Et encore une fois,on ne comprendra rien...Moi, j'aime les oeufs de pâques, les oeufs durs, au bacon, en omelette, et
pochés aussi...

Ours a dit…

CE ne serait pas un problème de CDS ?
Les personnes n'ont pas été nommées ?

Vous plaisantez ? Il y a force traces écrites de mes interventions à ce propos, y compris au niveau du Bureau Fédéral et au CDS...


Vous êtes si peu intéressé et déconnectés des instances qui vous représentent?

C'est prendre un gros risque, un jour vous vous réveillerez (peut-être) et vous verrais le résultat de ces pratiques.

Mais bon, "il n'y as pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre".

Chacun fais ce qui lui plait.

Sur ce

Bonne explo !

masdan a dit…

Bernard, cela fait, peut être 28 ou 30 ans que j'ai quitté fédé et cds..Sans bruit.Je t'ai simplement demandé si vous aviez un blog !!!et je me ramasse Hiroshima ....La dernière fois que je suis allé aux Picos, j'ai eu double entorse ouverte d'un majeur, ayant pris une assurance olympique à 16 ou 20 euros, j'ai eu l'heureuse surprise de la prise en charge(pas d'assurance rentière fédérale) Pour rappel les secours en France sont gratuits........

laurent a dit…

Chacun fait surtout ce qu'il peut...avec le temps libre limité dont il dispose.
Mener de front de l'explo efficace avec tout ce que cela comporte (prospec, topo, désob, traçages,...) avec des postes à responsabilité au CDS ou à la fédé, en plus du secours...c'est tout simplement impossible sans en casser, des oeufs...

Ou alors il ne faut avoir ni travail ni famille, ou bien être à la retraite.
Nous sommes plusieurs au club à privilégier l'explo sur le reste tant que la limite physique ne sera pas atteinte, car après il sera trop tard. C'est un choix imparfait assumé. Il y a un temps pour tout...

masdan a dit…

Pour ceux qui veulent utiliser les pistes ONF,il faut impérativement faire partie d'un groupe ou d'une association ayant signé la dite convention avec un petit loyer annuel,sinon: 70 euros d'amendes !!!Il n'y a pas d’exclusivité, l'Onf loue X fois les mêmes surfaces.Le Bés, il y a 4 ans ,je crois, a été obligé de parlementer avec le garde forestier de Bibeau Dans le Minervois, pou ne pas se faire verbalisé....

Stoche a dit…

Il y a bien longtemps que la convention ONF est gratuite. Elle n'est pas non plus exclusive, elle établit simplement des rapports privilégiés entre l'ONF et la FFS, comme l'utilisation des pistes et des refuges par exemple, et n'interdit pas aux autres de faire de la spéléo. L'amende est de 135 euros. Dans le Minervois, les agents ONF nous connaissent, il suffit de se présenter si besoin pour aplanir les difficultés. Quant à l'histoire du Bès, le garde ne m'avait pas reconnu, étant sur une piste normalement fermée, tout s'est réglé dès que je me suis présenté. Il n'y a jamais eu de menace d'amende. Ah la désinformation a de beaux jours devant elle (illustration avec les messages précédents)!

masdan a dit…

Mais c'est toi qui m'a raconté cette histoire!!! et qui m'a parlé de l'amende de 70 euros!!! il ne t'a pas reconnu de prime abord, c'est toi qui lui a dit que tu avais établi la convention au nom du SCA, tu as d'ailleurs tout fait pour la dénoncer, ensuite après ton départ du SCA pour quelle soit au nom du cds. De toute façon, si tu n'avais pas eu droit de rouler sur la piste, tu aurais eu 130 euros d'amendes Tu lui a envoyé ensuite la topo d'un trou du coin. Cela se passait à l'époque des travaux , études sur les Bauries. A l'entrée des pistes ONF il y a, en général des panneaux qui dise: circulation interdite sauf services ONF et ayants droit.Apparemment (Ah la désinformation a de beaux jours devant elle (illustration avec les messages précédents)tu as aussi des problèmes avec l'ours Jadis ton grand ami!!! !!! Carpe diem .

Thierry Bonnel a dit…

Je crois qu'on c'est bien éloigné du trou souffleur...dans ces débats cthulhuesques..

masdan a dit…

Oui Thierry, mais c'est intéressant tout de même. C'est quand que tu descends au chandelier ?

Thierry Bonnel a dit…

Le plus tôt sera le mieux suivant mes dispos..
Henri m'a parlé d'un chantier intéressant à une heure de l'entrée pour les amateurs de sorties plus courte...
Daniel je pense que tu peux descendre cela va te rappeler le minervois...

masdan a dit…

Malheureusement j'ai perdu,vive le tabac et les fines sciures de mon boulot,plus du 1:4 de capacité pulmonaire...Je m'étouffe vite Pour aller travailler à côté de la grotte du Maquis, j'ai un mal fou à remonter sur Trassanel. Après les chaleurs en Septembre,reprise du chantier et essais de mon sherpa à roulette....

Ours a dit…

Tiens Stochou s'éveille...

Stoche, si tu avais eu un minimum de correction avec nous tu aurais accepté notre présence à la réunion du CDS préparant cette convention plutôt que de nous imposer ton point de vue sans dialogue, en force.

La désinformation gagne en intensité, pour ceux qui veulent en savoir plus,
qu'ils n'hésitent pas à me contacter, ce n'est effectivement pas le lieu pour développer.

Etienne a dit…

Moi c'est sur le Chtulu que je voudrais en savoir plus... Quand aux histoires, étant de la jeune génération, j'aimerai qu'elles arrêtent de polluer l'actu pour construire l'avenir... (Facile pour moi qui n'ai pas vécu les conflits apparemment tenaces).

masdan a dit…

..Arrêtes, tu vas déclencher Hiroshima.Les tensions qui existaient existent toujours et ne sont pas que des problèmes d'égo. Retourne sur les archives. Spéléo et spéléistes ça remonte à Bernard Gèze. puis spéléologie de masse=professionnalisme=lutte contre toute fermeture de cavité,compétitions spéléo,récup du canyonisme...brevets d'état qui renvoie au début de la liste.J'ai eu à faire , en recrue du sca à des James bond ,commando . il faisait karaté de 5 à 6h,saut en parachute de 6 à 7...plein d'autres trucs quand je lui ai dit : rendez vous devant le local à8h, prends ton repas, on sera de retour vers 18h 30, !!!!pfffff plus personne. J'ai eu aussi des gars qui pour pouvoir passer un diplôme FFs avaient besoin d'un curriculum vitae.A savoir un certain nombre de cavités plus ou moins longues, un certain nombre de cavités plus ou mons profondes...Quand le quota était atteint: disparu ...donc retour au début de la liste .Il n'y a jamais eu aussi peu de spéléo pratiquants .L'ours est excessif, bien entendu, mais méfiez vous de ceux qui ne le sont pas .Je vous renvoie vers Google, ou sur spéléo rétro.La spéléo trop bisou nounours n'est qu'ennui, allez voir vers Dysnéland...Je milite pour la dissolution de jeunesse et sports et le retour vers les AG FFs tous les 2 ans : que du bonheur...

Seb a dit…

Comme Etienne. Ces vieilles histoires, cela m’en touche une sans faire bouger l’autre. Dommage que les Audois soient si divisés. Mettez ça de côté un instant et venez à la prochaine pointe, z'êtes les bienvenus.

masdan a dit…

Eh allez donc, sportifs, :-) ,Je crois que l'ours a bien raison !!! ♪♫♪.

Ours a dit…

Etienne sur le Cthulhu si tu veux en savoir un peu plus tu peux consulter : https://speleomontpeyroux.fr/?page_id=326
où tu trouveras une courte orientation bibliographique.

Sinon contrairement à certains réseaux les entrées sont ouvertes et libres d'accès, tu peux donc y aller !

Etienne a dit…

Merci !