dimanche 5 novembre 2017

Journée grillade à L'Escale

Samedi 04 Novembre 2017
Trou du Chandelier
Participants : Jean-Luc, Henri, Christophe, Etienne, Laurent
TPST : 7h

Vous y avez cru ?
Eh bien non !
On devrait peut être y penser à l'occasion mais là c'était journée grillade grillage !
Parce que le gros ventre, c'est la trémie qui l'avait au sommet du ressaut, pas nous...

Ventre de bouillasse gonflé, presque plus de place pour passer !
On se devait donc de purger tout ça sans démolir la structure de sécurité mise en place et accessoirement sans se faire ensevelir.
Mais les défis techniques, on connaît ça par coeur au Chandelier.

On a donc mis en place un système d'échafaudage sommaire en bois pour pouvoir travailler assis, ainsi qu'un système de renvoi-frein de charge pour descendre les gamattes jusqu'au puits parallèle à sacrifier plus bas pour le stockage.

Système de renvoi en haut du ressaut. Jean-Luc est sur descendeur par sécurité
A nouveau le ballet de gamattes a repris dans la zone d'entrée du trou, mais cette fois à l'envers...
Plus bas, ça stocke.
Et pour se réchauffer (et aussi par déformation professionnelle il faut bien le dire), Etienne a entrepris les travaux d'aménagement touristique au départ du grand puits.

Aïe ! Christophe est arrivé trop vite sur le grillage...
Bref, du travail un peu rébarbatif mais largement compensé par les nombreuses co...ries débitées tout au long de la journée.
Tout se passera comme prévu à part un effondrement secondaire inattendu de terre au dernier moment, et qui laissera Christophe, pourtant aux premières loges, stoïque...

Fin de journée, l'excédent est enfin vidé

Dernières réparations...

Et c'est reparti pour un tour...
Au final, on a retendu le grillage avec des goujons supplémentaires, en espérant ne pas avoir à renouveler l'opération trop souvent.

A noter que dans la matinée, les premiers arrivés ont également fait un sacré boulot de réhabilitation des places de parking qui avaient été bousillées par le bulldozer.
Ca évite à nouveau d'aller se garer au parking géant du trou du vent.

Notre parking réhabilité

12 commentaires:

riton a dit…

Si les gens du 17ème siècle qui ont...bouché le trou nous voyaient!!

riton a dit…

La solution définitive: une buse métallique...coudée!

dominique poulain a dit…

Tres boulot,à nos professionnels du btp.
C est sur que si ca revient encore ,il va falloir utiliser des gros moyens....

Thierry Bonnel a dit…

Vu les photos j'ai l'impression que la grille paraît trop grande pour une grillade..!

masdan a dit…

Vivement une autre entrée, je dis ça, je ne dis rien, chuuuuut....

Thierry Bonnel a dit…

Dans le meilleur des cas une fois l'option bivouac exploité la topo devrait définir des zones préférentielles pour la prospection de surface mais pour l'instant cela paraît bien gérablé par le bas.

masdan a dit…

Une sortie dans la cave du Tonton à Belvis....

Denis a dit…

Bravo les gars ! Bientôt la cage d'ascenseur avec 2 esclaves pour la tracter, ça serait confort...

Thierry Bonnel a dit…

En espérant qu'un jour la cage d'ascenseur ne serve pas à l'aménagement d'une grotte touristique...

riton a dit…

Je vois que ça surchauffe dans les tétes!!!!
Quand l'eau nous emmerderas, l'on pourrait aller faire l'escalade dans l'aval de première salle. par là l'on dois méchamment ce rapprocher de la surface...peut étre vers un porche bouché par l'éboulis...
Pour l'entrée actuelle, il faut faire comme à l'entrée principale du Gouffre Georges en Ariège: un tube en fer...d'ou le nom du trou!
Bricoleurs de génie, à vos planche à dessin!

Thierry Bonnel a dit…

Au vu des précipitations de ce week-end l'on devrait être vite fixer sur les zones directement impactées par les infiltrations...

Ours a dit…

Très bien ces grilles verticales pour la grillade. La graisse coule vers le bas. C'est clair cela facilitera la progression.