vendredi 23 décembre 2016

La liste d'attente s'allonge

Vendredi 23/12/2016
Zone de Peyre Fouillère
Participant : Laurent
TPES : 3H

A l'occasion du travail de synthèse sur le massif, je suis allé revoir pour repointer plusieurs cavités sous la Peyre Fouillère.
Dans les amonts de la vallée sèche de Serre Longue, un secteur vraiment totalement perdu du massif, j'avais repéré il y a déjà longtemps une petite dépression terreuse notée à l'époque PF1, à revoir.

La vallée sèche de Serre Longue. Le Tauch est en toile de fond
Quelques années et quelques crues sont passées par là, et un petit trou s'est ouvert dans la terre. C'est dans ces moments-là que l'expression "à revoir" souvent notée sur les comptes rendus prend tout son sens.

Le trou est entre le seau et la piquette
C'est sans trop de conviction qu je teste le courant d'air mais bonne surprise, il y a une remarquablement forte aspiration malgré une amplitude thermique faible et un calme atmosphérique total...

Pas bien gros mais sacrément ventilé
Le trou est situé pas loin de l'interface calcaires-dolomies. Les cailloux tombent de quelques mètres au sondage; mais il y a un trou noir qu'on devine à peine à droite à 4m. Nouveau sondage avec une poignée de cailloux, deux ou trois passent. Et c'est la chute...
Au moins vingt mètres, ça ne touche pas les parois après la zone étroite de l'entrée, et je ne suis pas sûr de les entendre arriver tellement le son qui remonte du fond est faible.

Après un premier décaissage

Ca descend...
De plus gros moyens sont à présent nécessaires pour continuer. Etant donné l'emplacement du trou, dans la zone la plus lointaine du "grand inconnu" de l'Est du massif, s'il existe un niveau de galeries en profondeur jusque là bas, cela décuplerait le potentiel de la zone déjà élevé. Vignevieille est très loin...
Encore un trou intéressant sur la liste d'attente.
Il va falloir rester concentré dans la dispersion...

8 commentaires:

riton a dit…

J'adore..."concentré dans...la dispersion"!
Au rythme ou ça vas, il faudrait surtout songer à: "multiplier les spéléos"!Ne pas faire attention, c'est une blague de Noel...cette période ne me réussit pas!

Lionel Calvayrac a dit…

Un beau cadeau de Noël ! Fellicitations !

masdan a dit…

Tout ça c'est encore du vent , tu ne manques pas d'air, il faut maintenant la manière:après les plombiers , les spéléos polonais.... :-D

dominique poulain a dit…

on a l embarras du choix..

Thierry Bonnel a dit…

A defaut de pouvoir vivre de la speleo,manque plus qu'a gagner au loto pour etre libre de sortir sans moderation....

riton a dit…

Les très rares gagnants du loto...ce foutent éperdument de notre activité!!!!

laurent a dit…

Sauf que si c'est nous qui gagnons, on ne s'en foutra pas du tout !
D'ailleurs on devrait faire jouer le club avec les dates des grosses premières, et répartir les gains du jackpot pour l'explo.
Sinon plus humblement il faut arriver à la retraite en bonne santé :-)
D'ici-là, les découvertes n'en ont que plus de valeur...

masdan a dit…

Bande de croquignoles, une équipe solide, motivée sur un massif, apte à subir des échecs pour mieux apprécier les réussites, bien présenter le sujet pour rassembler au plus large, et les soirées sur un squat ou autres... Que du précieux.