mardi 16 août 2016

Aven de la courounelle

Lundi 15 août 2016
participants : Denis Poitoux ,Dominique poulain
TPST : 6 h / Libellé : aven de la courounelle ,minerve , montagne noire

Depuis un petit moment, l idée nous trottait dans la tête d aller y faire un tour.
Apres un quart d heure de marche d approche sur ce joli lapiaz , nous arrivons à cette très belle et vaste entrée .
Denis équipe le puits de 20 mètre plein vide qui est succédé par un petit ressaut de 5 m.
Nous voila dans la rivière vaste galerie ,un peu d eau ,curieux en cette période de sécheresse .
Un rétrécissement un peu plus aquatique , nous donne accès à une galerie un peu plus petite mais toujours aussi confortable.
On espere que la meteo ne s est pas trompé vu les niveaux impressionnant de mise en charge , terre ,bout de bois feuille....
On continue la rivière .on admire les jolies marmites gours et creusement.
Pas d appareil photo dommage...
Le fond s annonce par des parties plus intime , petit méandre .
Arrêt sur une etroiture de terre,qui avec les moyens du bord ,bout de bois , nous laisse passer pour une petite sallounette,avant un laminoir comblé par de la terre.
Denis tres motivé, commence à élargir le passage avec les moyens du bord,sur trois mètre laissant voir sur autant .
Retour tranquille en jetant un coup d œil un peu partout et on profite pour visiter l amont avant de remonter le puits d entrée .



8 commentaires:

masdan a dit…

J'avais dynamité l’extrême amont, chatières sévères et aérées, sortie dans une galerie et salle au remplissage calcifié remontant , suite très probable sous ce vaste plateau , perfo nécessaire...J'avais fait un tir massif en plaquage (800 gr) sur la coulée, sans trop de dégâts, en restant sur place... La vache, j'entends encore le bruit... Qu'est ce que vous dîtes? ...La résurgence de la courounelle se trouve dans le ravin plus à l'est en contrebas du village de ..? C'est une voûte mouillante La marche d'approche n'est pas terrible, peut être que Guillaume pourrait y jeter un oeil.

dominique poulain a dit…

Intéressant , la résurgence serait font froide source captée près de la caunette?

masdan a dit…

oui, j'y suis allé un jour où il faisait ,dans le café, toutes fenêtres ouvertes : 44 degrés, ,du coup, avec André Capdeville, on a trouvé l'eau beaucoup trop froide....

Ceci étant cette résurgence n'était pas captée à l'époque. ( rive droite dans le ravin)

masdan a dit…

Vers le fond de la Courounelle, il y aurait un réseau supérieur (?) mais je n'ai pas su le trouver...

Stoche a dit…

Je connais ce réseau supérieur. Il est en rive droite pas très loin du fond. Le fond actuel a d'ailleurs pas mal reculé depuis les années 80, à cause de grosses crues qui ont colmaté le fond (notamment celles de 1999 et de 2012). Dans les années 70, le fond était qqs dizaines de mètres plus loin et se présentait sous la forme d'une chicane au-delà de laquelle ça semblait continuer. Pour info, un vieux texte du début du XX° siècle relate que la cavité traversait le massif jusqu'à la source de Font Froide. Cela n'a jamais été réédité depuis et cela semble peu vraisemblable. L'eau, elle, réalise bien sur ce parcours (1950m en ligne droite) sans problème.

masdan a dit…

Je crois qu'il y a eu une tentative de plongée, très ancienne... à refaire sans doute par nôtre Guigui national ;. Ce réseau supérieur était il un peu développé? j'avais fais une petite escalade presque au fond, mais le truc était de peu d'extension...

dominique poulain a dit…

mais le fond connu par les anciens si on peut dire était a combien de l entrée?
et y a personne qui aurait une topo?

masdan a dit…

J'ai souvenir, pas loin de l'entée d'une montagne d'ocre, il serait intéressant de trouver les dessin. Sur le parcours depuis les voitures : un dolmen . Il y en a plein dans le secteur. A retrouver et à géocaliser. La Courounelle est une cavité magnifique, ludique avec les sauts dans quelques gours et qui a toujours un potentiel d'explo, tant vers l'aval que l'amont