dimanche 24 décembre 2017

Pas de trève pour Noël

Dimanche 24 Décembre 2017
Alentours du col du Chandelier
Participant : Laurent
TPES :3h30

Une belle matinée d'hiver calme et froide, rien de tel pour une petite prospection solitaire

Mer de nuage sur Puivert et la reculée du Blau. A droite le mont Trabanet

Le pic de Nore émerge au loin
Le premier départ intéressant découvert est un méandre rentrant dans un escarpement de doline. Jolies formes de creusement mais malheureusement pas de courant d'air.

La frontale donne l'échelle
Beaucoup de zones rébarbatives, puis dans une zone facile d'accès un escarpement et un départ de trou. C'est bouché par les blocs mais un petit départ de voûte de dessine en bout de faisceau de lampe, et ça souffle assez sensiblement.

Départ vertical plein de blocs
Ensuite, en suivant l'escarpement mais bien dissimulée, une vieille stalactite attire l'oeil.
Et dessous, un trou, un vrai cette fois.

La stalactite, en noir, trahit la présence de la cavité
Le trou est vertical, peu engageant car étroit, mais pénétrable. Pas de signe évident d'un ancien équipement, mais la cavité a probablement été descendue il y a longtemps par les anciens, même si on en avait jamais entendu parler. La différence c'est que maintenant on en sait plus sur ce qu'il y a dessous.
Le sondage donne une vingtaine de mètres quand même, avec un palier vers la moitié.
Mais le mieux c'est qu'il y a un bon souffle (il fait 0°C). On sent bien que le passage n'est pas ouvert jusqu'aux galeries, ce n'est pas une tornade, mais c'est encourageant et il faudra aller voir.

Verticale étroite
De retour à la maison et le pointage effectué, il est clair que nous avons un premier candidat au concours des entrées hautes : le trou n'est pas très loin en plan des galeries du Chandelier, mais il faudrait descendre de 140m. Pas gagné d'avance, à suivre donc...

13 commentaires:

masdan a dit…

Elles sont belles tes photos ! Joyeux Noël ..

riton a dit…

Un beaux cadeaux de Noel.
Tu a eu plus de "chance" que moi, puisque l'on y était le méme jour (aujourd'hui). Mais j'ai du rester trop prés du col, car la piste ne m'inspirait pas, ma voiture étant vraiment trop basse...
Laurent pourrais tu m'envoyer le report topo le plus ressent, car mon terminus topo sur report de surface est de la séance précédente.

Thierry Bonnel a dit…

Belle découverte pour à peine 3h de temps..bravo

riton a dit…

Le problème aussi avec les "anciens"c'est qu'ils ont disparu dans la nature avec toutes leurs connaissances et leurs données! je suis l'exception qui confirme la règle!Un immense karst comme le plateau de Sault mériterais la création d'une base de donnée centralisant toutes les découvertes...Un projet CDS?

Stoche a dit…

Ca existe déjà, ça s'appelle le fichier départemental des cavités et il y deux bases de données très au point sur internet, Grottocenter (à laquelle le CDS 11 participe en théorie mais très peu en pratique pour diverses raisons trop longues à expliquer ici) et Karsteau4. Mais avant ça il faut faire des topos et les fiches de cavités correspondantes. Alors mettons nous (ou remettons-nous) tous au travail pour mettre à jour notre fichier et partager nos connaissances qui serviront aux futurs explorateurs. Une réflexion est en cours à ce sujet au niveau du CDS, il suffit de se remotiver pour ratrapper le retard.

Etienne a dit…

A ce propos il me semblerait intéressant qu'il y est un responsable par secteur. Il s'agit de la restitution des connaissances de terrain, alors qui de mieux qu'on bon connaisseur du terrain en question pour en faire la synthèse, centraliser les infos? Pour ma part je m'étais lancé dans le fichier club/CDS en grande partie pour faire le point sur le secteur de Cabrespine à Lastours mais je ne suis pas du tout à l'aise sur certains secteurs où je n'ai jamais mis les pieds...

Stoche a dit…

Tu as tout à fait raison Etienne, un ou plusieurs responsables (enfin surtout personnes intéressées, c'est ce qui manque le plus en fait) par secteur ce serait bien mais il faut les trouver et... se retrousser les manches. Il manque peut-être un outil simple à créer pour commencer et sur lequel on puisse travailler à plusieurs sur internet en partageant les infos (peut-être à partir d'un tableur Excel, je me renseigne pour voir si c'est faisable).

riton a dit…

Encourageant vos commentaires.
Je pense que vu l'ampleur que risque de prendre le Chandelier, il faudrait commencer par le plateau de Sault. Quand pense tu Stoche?
Trois Clubs pourraient y donner leur infos: SCA, SCM et SSP.
Méme si souvent il n'y a pas les topos, au moins les pointages et descriptions sommaires... Pour le SCA, l'on peu étre 3 a transmettre. Il faut voir pour les autres Clubs...

Etienne a dit…

Et pourquoi pas tout simplement un compte google drive ou dropbox (par secteur pour le poids) où tous les contributeurs balancent leurs infos et le responsable secteur dédoublonne, synthétise, reporte, donne des orientations, des objectifs...

laurent a dit…

Au delà du CDS11, le SC Arize a aussi une très bonne base de données sur le plateau de Sault. Un exemple à suivre et une future collaboration intéressante sur le secteur.

Stoche a dit…

On peut déjà travailler sur Excel ou Word avec Google Drive à partir de la base simple du fichier qu'on pourra ensuite corriger et enrichir. Pour cela il faut avoir les logiciels, ouvrir un compte google et partager le fichier. Je ne pense pas qu'il faille se cantonner au PDS, on peut travailler sur tout le fichier. Comme dit Laurent, le SC Arize a fait un gros boulot sur le secteur et ce serait bien de les associer (s'ils sont partants bien entendu).

riton a dit…

De l'ébreu ou du mandarin au choix...quand vous serais au point!

masdan a dit…

2017 une excellente année sur les chapeaux de roues qui se termine sur de très bonnes résolutions Excellent !