dimanche 23 avril 2017

Première mais pas dernière...

Samedi 22 Avril 2017
Trou de Ver
Participants : Jean-Luc, Henri, Laurent
TPST : 7h30

Arrivés tard sur les lieux (10h30), la partie terminale du chantier va nous demander pas mal de boulot
avec toujours le risque de faire tomber les outils dans la suite verticale.
Trois salves de trous et quelques quintaux de blocs remontés finissent par venir à bout de l'obstacle vers 16h.
La suite est ouverte...
Prêt à partir

Henri équipe. Nous nous retrouvons tous les trois à la base du puits. Bonne surprise, il y a de la place.
Plusieurs suites se dessinent :
- deux conduits parallèles légèrement remontants, reliés par des lucarnes, apportent du creusement. Par endroits des tronçons de voûte arrondie ne laissent aucun doute sur une genèse ancienne et noyée de la cavité.
- dans le sens opposé deux petites salles remontantes perforées de racines de chêne (15m sous le surface !) donnent sur une suite redescendante au sol de terre sèche qu'il faudrait un peu gratter pour avancer.
- la troisième voie est l'aval du trou. En partie comblée par les gravats tombés du haut, elle est vite réouverte et donne sur une galerie descendante très pentue qui nous amène vers la cote -25. Là aussi quelques petites cloches de pression en voûte montrent l'ancienneté du creusement (nous sommes 200m au dessus du niveau de base !). Cette morphologie est inédite sous la Peyre Fouillère qui nous avait plutôt habitués aux grandes verticales de type alpin.
Au point bas, deux passages; à droite un méandre fortement remontant s'arrête sur un seuil calcité presque passable, et à gauche beaucoup de remplissage accumulé depuis le haut freinent la progression vers la suite provisoirement horizontale.
La ventilation et la configuration montrent que c'est la suite du trou au prix d'une désob de terre sèche.
De plus loin nous revient un écho inlocalisable et improbable dans ce calcaire dolomitique.
Le trou semble vouloir tenir ses promesses.
Remontée après l'explo

Nous sortons vers 18h30. Entre 40 et 50m de première pour le moment...
Photos de sous terre pour plus tard, l'appareil était resté dehors.

14 commentaires:

masdan a dit…

mmhm, ça sent vraiment bon, mmhm...

Etienne a dit…

Félicitation et bonnes explos !

Thierry Bonnel a dit…

Bon boulot et belle progression mais ou le trou de ver se positionne vis à vis des autres cavités?

riton a dit…

Le plus en amont, je crois, de la zone de la Peyre Fouillères. Probablement l'une des entrées hautes de l'Aven de la Parcade. Découverte d'importance, car premier niveaux fossile ventilé trouvé par là!Des galeries et des puits en perspective!!!!

laurent a dit…

Quelques valeurs pour situer le trou par rapport aux principales cavités du massif :
2km de la source et du trop plein de Caulière
1,2 km en amont (SE) du terminus de la branche Est de Vignevieille (trou souffleur)
1 km de l'aven de la Parcade
700m du grand aven

Zone dolomitique mais très proche du contact avec le calcaire (20m).
Ventilation typique d'une entrée intermédiaire d'un système à entrées multiples (dominante aspirante avec impact faible du thermique)

Il s'agit d'une nouvelle pièce importante du puzzle, reste à avoir un peu de chance...

laurent a dit…

Voir la première carte sur le post ci dessous :
http://speleoclubdelaude.blogspot.fr/2016/12/sortie-preparatoire-aux-paichaires-et.html

Le trou de Ver se situe en limite sud aux trois quarts de la carte en partant de la gauche

Thierry Bonnel a dit…

Super c'est à peu près localisé et je me rend compte qu'il reste encore les trois quarts du monstre à trouver car tout doit être connecté en dessous au vu des courants d'air...!

masdan a dit…

Debout les morts,qu'un vent nouveau souffle, vous verrez, on s'y habitue à la première, et toujours encore plus ... Mettez vos vieux médias sur speleo rétro, le temps des découvertes? .... ça commence à bouger.

riton a dit…

De quels morts tu parle Daniel?????
Il n'est pas "autorisé" de parler de politique dans le média consensuel du SCA! Les "morts" ont déja votés. L'on vas voir si mon commentaire vas étre censuré!!Hi Hi!!!!

masdan a dit…

Victor Hugo !!! ...

masdan a dit…

Il faudrait, à l'ère numérique,numériser tous les Bramabenc .Je voudrais bien le faire mais je ne les ai pas tous. Je peu aussi vous numériser vos photos vielles , au mètre que vous publierez, soit sur une rubrique crées dans vos blogs, soit sur le fameux blog, qui défraye la chronique:spéléo rétro, le temps des découvertes ?...

riton a dit…

Tu pense bien....que je l'ai est tous!Ainsi que tous les "échos des ténébres" de la SSP...

daniel constans a dit…

Attention,
il faut que les documents soient libre de droits.

masdan a dit…

Le club peut numériser ses revues, il a tous les droits requis.